Un forum pour parler de toutes nos séries préférées! Index du Forum Un forum pour parler de toutes nos séries préférées!
Forum dédié aux séries télé d'aujourd'hui (mais aussi d'hier) avec tout ce qui les entoure (musique, acteurs, ... ). Le tout dans une ambiance sereine pour grands débats enflammés!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Journal d'une Fashion Victime.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un forum pour parler de toutes nos séries préférées! Index du Forum -> Nos créations -> Fanfictions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 02/09/2007 18:41:16    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Journal d'une Fashion Victime.




Note de l'auteuZ: Cette fanfiction se situe après le final de la saison 4 de One Tree Hill. Le lycée est terminé, les persos sont diplomés et sont en vacances d'été avant le début des études en fac. Tout sera centré sur Brooke puisque c'est son journal (comme l'indique le titre).
J'ai également remanié à ma façon les plans d'avenirs (futur/fac) de Peyton et Brooke.










Chapitre 1. California. (here we come! haha! )







Le taxi m'amène à l'aéroport. J'écris mes dernières lignes à Tree Hill. Je vais prendre l'avion avec ma blonde de meilleure amie et nous allons voler jusqu'à notre nouvelle vie. Un été ensemble, rien que toutes les deux. Sans homme, sans connaissances, sans popularité, là où personne ne nous connaît et où on ne connaît personne, sans basket ball, ni pom pom girl, sans maths, sans professeurs, sans problèmes pré-établies. Rien que toutes les deux et nos vacances. On va pouvoir enfin se retrouver complètement, entièrement, sans aucun obstacle.

Je ferme mon journal intime alors que le taxi se gare sur le côté. Le chauffeur descend nos bagages (j'en ai 3 rien qu'à moi, et Peyton a pris deux paires de chaussures à moi dans sa valise). Elle a laissé ses vynils et CDs à Lucas. Son père lui amènera à la rentrée à l'université, dans deux mois. La voir faire ses adieux à sa musique était drôlissime! J'ai explosé de rire au moins quatre fois, et elle m'a lancé des regards noirs qui me faisaient me marrer encore plus. C'est pas comme si elle n'avait pas 200 Go de chansons en tout genre sur son ordinateur! HAHA cette fille est folle! J'adooore!


"Nous y voilà ma belle. Prête pour notre petite vie de couple ?
- Toujours! Et toi B. Davis ?
- Carrément! A nous la Californie P. Sawyer !"
On se prend par le bras et on se dirige vers la porte d'enregistrement lorsque j'entends mon prénom crié par une voix que je connais bien. Je me retourne et vois Chase courir vers nous. Qu'est-ce qu'il fout là celui là ?
" Brooke! Ouf! j'ai cru que j'allais te manquer." fit-il tout essouflé.
" Qu'est ce que tu ... ?
- Je voulais te dire une dernière fois au revoir."
Il me tend une rose rouge. Je souris.
" Merci, c'est mignon..."
Je me tourne vers Peyton quelques secondes, elle s'est reculée de quelques pas pour nous donner de "l'intimité" (vu qu'au moins 50 personnes nous zieutent bizarrement, c'est pas vraiment comme si on était seuls au monde! )
" Brooke, je voulais te dire que je ne te demande pas de m'attendre. Une jolie fille comme toi va faire des ravages en Californie, et partout où elle ira. Je sais qu'on c'était dit "pas d'adieu", mais je voulais te voir une dernière fois, t'embrasser une dernière fois, te dire que je t'aime, et que tu m'as apporté les plus beaux mois de ma vie. Tu m'as fait redécouvrir tout un tas de trucs merveilleux. Je sais que je ne suis pas fait pour les discours, je ne parle pas aussi bien que ta copine Peyton ou que Lucas, ou Haley, mais je voulais quand même que tu saches que tu as représenté un énorme tournant dans ma vie.
- C'est sûr! Je t'ai fait abandonner ton t-shirt idiot de Teen Clean !
- Haha! Toujours ton humour d'enfer."
Je lui souris et il m'embrasse. Je sors mon portable et prends une photo de nous. ( Bé quoi? Je compte bien faire un joli panneau décrivant mon été! On ne change pas une Brooke Davis qui gagne! hihi !)
" Voilà, je te laisse prendre ton avion. Au revoir Brooke Davis. Prends soin de toi...
- Toi aussi Chase, toi aussi...
- Et qui sait, peut-être qu'on se reverra bientôt ! Amusez vous bien les filles !"
Je lui fais un clin d'oeil, tourne les talons et reprends le bras de ma meilleure amie.

Une demie heure plus tard, nous voilà dans l'avion. Je décris scrupuleusement ce qui s'est passé avec Chase dans mon ptit journal intime puis le referme le sourire aux lèvres. Je tourne la tête vers Peyton, plongée dans ses pensées (ça vous étonne ? Trop pas. Je sais... )
" Eh, P. tu penses à quoi ?
- Hum ?
- Tu penses à quoi ?
- A rien...
- Ok, tu pensais à qui ?
- A personne.
- Ohhhhh miss Sawyer se veut mystérieuse. C'est passé de mode ça ma chère! Et puis tu te crois toujours mystérieuse mais on lit en toi comme dans un livre ouvert.
- Ah oui, vas-y fais ta maligne Davis !
- Toujours !"
Je reprends mon sérieux très vite.
" Je suis désolée.
- De quoi ? De vouloir me faire passer le meilleur été de ma vie ? C'est rien rassure toi !
- Haha arrête d'essayer d'être drôle tu ne l'es pas! Le clown de notre duo c'est moi, tout le monde le sait!
- Dans tes rêves !
- Et arrête de détourner le sujet habilement! Je suis désolée que Lucas ne soit pas venu à l'aéroport.
- Oh... Mais on avait décidé qu'on ne se ferait pas d'adieu public, les larmes aux yeux, comme deux crétins que nous sommes.
- Oui mais... enfin.... Lucas a toujours été du genre à ne pas respecter ce genre de trucs.
- ...
- Ok, assez parler de mecs Tree Hillien, à nouuuus les ptits Californiens !!!
- Tu changeras jamais !
- C'est promis !"
Je lui fais mon sourire d'ange démoniaque et elle se marre. Bé voilàààà un sourire, un vrai comme je les aime ! Mission accomplie! Je m'applaudis intérieurement et j'entends les hourras de la foule en délire. Je suis prête pour un été d'enferrrrr ! Et d'ailleurs ça va commencer dans l'avion ! Je vais commander un peu d'alcool avec ma fausse carte d'identité, où je l'ai mise déjà ? P. a dit qu'elle voulait dormir mais bon, comme si j'allais lui laisser du répis! Je suis claquée mais ma volonté d'acier va combattre le somm.... ZzzzzZzzzzz...



***** ***** *****



" Nous entamons notre descente. Merci de relever les sièges et d'attacher votre ceinture. La température extérieure est de 33°C."

"Peytonnnnnnnn, ça y est on y est !
- ZzzzZzzzz.
- Peyton? Pey, réveille toi !!"
Je lui secoue le bras et elle se réveille en sursaut.
" En quoi? de quoi? Qui? Où? Comment ? Mmmmhhh Brooke je vais te tuer !
- Déjà ? On a même pas attérit que t'as déjà des envies de meurtres! Viiiite un café pour miss Sawyer sinon elle va commettre des meurtres !!
- T'es con !
- Merci !"
Elle sourit et regarde par le hublot.
" Putain c'est beau !
- J'espère que ça va t'inspirer pour des dessins.
- Hum..."
Bon, okayyyy. Miss est de mauvais poil. Tant pis, je suis de bonne humeur pour deux !


***** ***** *****



Je chope le bras de Peyton, et on pose les pieds sur le sol Californien en même temps.
" Nous y voilà ma belle. Notre nouvelle vie.
- T'es toujours aussi optimiste ?!
- Bé... Tu me connais !
- Justement, 16 ans et ça me fout toujours les jetons !
- Haha! Allez, fais la danse de la joie avec moi !
- Non !
- Si !
- Non !
- Allezzzz !
- Bon, mais juste deux pas vite fait, hein?!"
Je lui fais un check de l'épaule et claque des doigts pour ma victoire. Alors qu'elle tourne sur elle même et bouge les hanches, j'explose de rire.
" Eh maiiiis tu pourrais danser avec moi au moins !!
- C'est plus drôle de te voir te ridiculiser en public. Allez fais pas cette tête, je t'aime ma Peyton d'amouuuuur.
- T'es totalement barrée. Qu'est-ce qu'ils ont mis dans ta nourriture dans l'avion?
- Des champignons.
- Je me disais aussi..."


***** ***** *****



" Attrape ce sac là c'est le mien !
- Attrape le toi même, il pèse trois tonnes, j'ai déjà souffert le martyr jusqu'au taxi à Tree Hill !
- Allezzzz !
- Non.
- Allezzzz s'te plait."
Je lui fais mon regard de chien battu et elle m'aide à prendre l'énorme sac.
" T'es une vraie copine !
- Une vraie pigeonne oui !
- Totalement !"
Je lui fais mon sourire angélique (j'en abuse un peu trop avec elle, faut que je fasse gaffe qu'elle ne se lasse pas et qu'il ne lui fasse plus rien...
*réfléchis deux secondes*
Comme si mon regard de chien battu et mon sourire angélique pouvaient ne rien faire aux gens! Haha! je suis drôle)

J'attrape un charriot et fais rouler nos bagages jusque dehors. J'allume mon portable.
" C'est un message de mon père. Martine doit venir nous chercher.
- Martine, votre cuisinière ?
- Apparemment elle est aussi chargée de jouer le taxi pour nous. Te plains pas, c'était ça où faire la queue pendant 3h pour choper un vrai taxi.
- Moué...
- Ohlalaaaa t'es d'une bonne humeur détonnante !"
Elle lève les yeux au ciel alors que j'aperçois l'humble serviteuse de mes dévoués parents.
" Titinneeee !" Je lui saute dans les bras.
" Vous avez fait bon voyage les filles ?
- Peyton s'est assoupie comme si on lui avait mis 15 somnifères dans son verre d'eau.
- Brooke aussi !
- Même pas vraie !
- Non, toi même pas vrai !
- Je vois... Toujours les même que quand vous aviez 8 ans."
On fait la moue mais on la suit consencieusement vers la voiture.


***** ***** *****



" Alors c'est ça ta maison en Californie ?
- Eh oui. Impressionant hein ?
- Plutôt oui !
- Nous on va vivre dans l'aile sud. Mes parents l'aile Nord, les employés l'aile ouest et les invités l'aile Est.
- Eh bé !
- Ouais je sais, moi aussi ça m'a donné cette impression la première fois... Et toutes les autres aussi.
- On va pas s'ennuyer je sens !
- De toutes façons, l'ennui avec Brooke Davis, c'est impossible !
- C'est vrai, comment oublier ça ?
- Je sais pas. Faut vraiment s'appeler P. Sawyer pour oublier l'inoubliable !
- N'essaie pas de faire de jeux de mots ça te va pas B.
- Ohhh la vilaine avec sa Brooke chérie..."
Elle sourit et rentre à l'intérieur de la maison gigantesque.
"Putain tes parents ont gagné le jackpot avec le nouveau boulot de ton père ou quoi ?
- Totalement.
- C'est cool !
- Moué... "
P. monte les escaliers et je la suis. Deux esclaves de mes parents nous ont déjà montés nos valises.
" Voilà notre chambre !
- Elle est immennnnse !
- Ouaip !
- On va mettre un paravent pour séparer les deux parties.
- Dis moi, tu vas pas me ramener un mec chaque soir hein ? Mes oreilles ne supporteraient pas le choc...
- Hahaaaa ! Comme si toi même tu n'allais ramener personne.
- Lucas va peut-être venir me voir.
- Ah... Bon bé y aura que moi qui auraient des invités surprise alors ! T'es vraiment pas drôle.
- Eh oui la monogamie c'est monotone.
- N'essaie pas de faire de jeux de mots Sawyer, ça te va pas.
- Eh! Me pique pas mes répliques.
- Sinon quoi ?
- Sinon ...."
Elle se jette sur moi et on tombe sur mon lit. On est explosée de rire alors qu'elle me fait des chatouilles. Elle est à califourchon sur moi en train de me guiliguili-ter le ventre lorsqu'on entre dans la chambre.
" Aheum je ne voulais pas déranger.
- Maman?
- Je voulais te souhaiter la bienvenue chez nous ma chérie."
Je me lève "Merci, c'est gentil.
- Dis moi, tu ne vas pas nous faire la honte de sortir avec des filles?
- Pardon?
- En plus de tout ce que tu nous a fait subir, ce serait ta dernière nouveauté pour nous faire honte... Ton père et moi ne l'accepterions pas."
Wow. Ma mère a un don pour casser l'ambiance. Je baisse les yeux au sol "Non ne t'inquiète pas maman, j'aime les garçons et je vais vous en ramener autant que possible, et histoire que vous soyez sûrs j'irai forniquer dans votre chambre histoire que vous vous en assuriez de vos propres yeux en rentrant du boulot.
- Ne me parle pas comme ça. Depuis que tu t'es faite jetée comme tu le mérites par ce petit blond, bien trop bien pour toi, tu n'es plus la même. Ressaisis-toi, on va avoir des amis hauts placés à la maison pendant tout l'été, je compte sur toi pour te tenir à carreau. Pacie, bienvenue chez nous. Je sais que tu montreras le bon exemple à Brooke.
- Peyton, c'est Peyton son nom Maman. C'est vrai qu'en 16 ans, c'est dur de retenir un prénom...
- Je vous laisse vous installer."
Elle ferme la porte derrière elle et je me laisse tomber sur le lit.
Après quelques secondes de perplexité devant la scène qui s'est passée devant elle, Peyton réagit enfin.
" Brooke je...
- J'ai pas envie de parler maintenant des frasques de ma chère et douce mère.
- Ok..."
Je l'entends prendre sa valise et la poser sur son lit. Pfffff putain de parents !


***** ***** *****



" Merci Tine pour le dîner. Ca a l'air succulent.
- De rien ma puce.
- Mes parents ne sont pas là ?
- Ils dinent au restaurant.
- Bien, installe toi avec nous dans ce cas. Ca me fait plaisir de te voir.
- Moi aussi. Je reviens, je vais chercher une assiette et des couverts en plus."
Je souris et me tourne vers Peyton.
" Premier repas à la maison et mes parents sont déjà absents, ça va être un été tranquille, tu verras!"
Elle acquiesce et essaie de prendre un air enjoué. J'aime pas quand elle a pitié de ma vie familiale. Martine est géniale avec moi, une vraie mère poule, et ça me suffit la plupart du temps.
Elle rentre à nouveau dans la salle à manger et s'installe à côté de moi.

" Alors raconte moi ma puce, ce garçon, Chase, il t'a bien traité ?
- Oui ! Tu as vu la rose que j'avais avec moi, c'est lui qui me l'a offerte! Il est venu me dire au revoir à l'aéroport, trop chou !
- Je suis contente. Est-ce que ça veut dire moins de garçons défilant dans ta chambre cet été ?
- Heuuuu...
- Je vois." fit-elle en rigolant. "Et toi Peyton ?
- Oh moi, pas de garçon défilant de mon côté de la chambre. Je ne pense pas que Lucas apprécirait...
- Lucas ? Lucas Scott.
- Oui. Tu le connais ?
- Oui, j'ai eu l'occasion de le rencontrer quand il venait à la maison. Lui t'aurait offert une rose blanche comme tu les préfères ma puce.
* zieutage discret sur Peyton qui pique un fard vers son assiette. *
" Aheum, oui. Hummm cette soupe est délicieuse!
- Ta préférée, pour ton retour.
- T'es la meilleure !"
Je souris et décide de changer de sujet et d'éviter celui des garçons et particulièrement tout ce qui concerne Lucas.
" Peyton commence son stage après-demain, donc demain direction la plage !
- Ah c'est bien, vous allez vous amusez un peu.
- Pas qu'un peu ! C'est pas parce qu'on va bosser qu'on ne va pas s'amuser.
- Je te reconnais bien là! C'est bien, il faut que jeunesse se passe!
- Amen !" fis-je en brandissant mon verre d'eau.
" A un été entre filles !"
Elles trinquent avec moi et je souris. Manque plus que Rachel pour me suggérer de rajouter un peu de tequila dans mon verre et ce serait parfait !


***** ***** *****



Retour à la chambre. Je suis installée en nuisette dans mon lit, Pey sort de la salle de bain.
" Encore avec ton journal ?
- J'ai plein de trucs à lui dire! Et au moins, lui il ne répète rien !
- Ehhhh! Moi non plus je dis rien à personne !
- Mouéééé! Comme si tu ne répétais pas tout à ton homme !
- Pas tout tout tout !
- Mouéééé ! A d'autres! Allez, bonne nuit Sawyer. Il va te falloir des forces pour le programme que je te réserve demain.
- Oh malheur, que les dieux me viennent en aide !" fit-elle en se marrant.
" Bonne nuit Brooke, fais de beaux rêves."
Oué... les rêves c'est tout ce qu'il me reste. Les rêves et quelques autres trucs quand même. Faut que je me resaississe, c'est quoi ce vieux pessimisme qui traîne dans mes pensées là ? Bouh, dehooooors mauvaises ondes! Oust! du balai! Sortez de ma tête !
"Peytonnnnn je t'entends chanter faux! sors les écouteurs de ton oreille ou je te les fais manger!
- DESOLEE !"
Je me marre. Bé voilà ! Bonnnn dodo maintenant. J'éteins la lumière. Fin de ma journée. Ouf.







A suivre...
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/09/2007 18:41:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 04/09/2007 15:00:43    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Tant que j'ai une connexion, j'en profite pour poster le chapitre 2 ! Wink






Chapitre 2. Everywhere.






J'ouvre un oeil. Puis deux. Puis trois. haha ! Ok, je suis pas drôle le matin au réveil.

"Peyton ?"
Elle dort toujours? Je me lève et ouvre le paravent.
" Peyyyyyy, debouuuuuut !"
"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
- Wow, ça c'est du réveil !
- Je vais te tuuuuuuer !" fit-elle en jetant un cousin sur moi et en mettant un autre sur sa tête de mal réveillée.
" Je vais prendre ma douche, ça te laisse 15 minute pour te mettre debout et te préparer à recevoir l'eau bénie du matin sur tes ptits yeux et ton ptit corps.
- MMmhhhhGrrrrrrr
- Okiiiiii ! je mets la musique, ça te dérange pas ?" (je demande mais je me fous de la réponse, hein. C'est juste pour la forme...)
Je branche la chaine hifi et fous la radio à fond. Je me glisse sous la douche et chante à tue tête ce qui passe.

" Cauuuuuseeeee you're everywhherreeeee toooooo meeeeee and when I close my eyessssssss it's you I seeeeeeee "

J'ouvre la douche et hurle à la mort.
" HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"
Je reprends mes esprits. Ce n'est que Pey-le monstre du Loch-matin.
" Putain tu m'as fait peur."
Elle sourit, fière d'elle. Saloperie va !
Je retourne dans la chambre et j'entends l'eau couler. Je suis tentée de courir en bas et de couper l'eau chaude mais je me ferais VRAIMENT tuer. Dès le premier jour en Californie ça serait du gâchis. Je décide de m'habiller lorsque j'entends son téléphone sonner. Je sautille jusqu'à son lit tout en enfilant un boxer en dentelle et décroche
" Agence de Call-girls Sawyer je vous écoute.
- Brooke ?
- Lucas ?"
J'en fais tomber ma serviette de bain.
" Merde.
- C'est l'effet que je te fais ?
- Nan c'est que je viens de perdre ma serviette de bain et HAAAAAAAAAAAA ! Vous pourriez frapper nan ?
- Brooke ? Brooke qu'est ce qui se passe?
- Non mais vous appréciez la vue oui ? Retournez vous sale pervers! Qu'est ce que vous foutez dans ma chambre ?
- Brookkeeeee SOS d'un Lucas en détresse je suis comme un crétin à parler une de tes oreilles qui n'écoute rien de ce que je dis et je me demande ce qui t'arrive. Brookiiiieeeeee !
- Et toi ne m'appelle pas Brookie, hepppp l'autre pervers, on s'esquive pas pendant que je parle au téléphone! C'est quoi votre nom? Mettez vous en caleçon ! Bé quoi? c'est pour qu'on soit à égalité !
- Brooke, est-ce que tu es en sous-vêtement devant un total étranger ?
- Non, j'ai récupéré ma serviette. Attends deux secondes. .... Oui dégage toi, je t'ai assez vu. On se reparlera plus tard pour que tu t'excuse plus en profondeur.C'est ça "a plus" .......... Lucas, tu voulais ?
- C'est moi qui hallucine ou tu viens de faire des avances à ce type tout en étant au téléphone avec moi?
- C'est moi qui hallucine ou tu viens vraiment de poser la question. Tu connais pourtant mes techniques de drague, alors, s'en était une ?
- Oui.
- Donc si tu as la réponse pourquoi tu demandes ?
- Je me demandais surtout si tu osais faire des avances alors que j'entends.
- Bé quoi ?
- Toi et moi on a quand même été ensemble un certain temps.
- Oui, rappelle moi le bon vieux temps c'est tout à fait ce que je veux entendre dès le matin. Dis-moi Lucas, tu veux laisser un message pour ton AC TU ELLE petite amie ou pas du tout et je me gèle en sous vêtement à attendre que tu te décides à dire pourquoi tu appelles pour rien ?
- Je voulais juste lui dire un bonjour et un je t'aime du matin....
- Quel tact.
- Brooke je...

" Brooke, t'es au téléphone ?
- Oui Pey, c'est ton ptit copain il voulait te dire Bonjour et Je t'aime !
- Lucas ?
- T'en as d'autres ?
- Heu....
- Brooke, passe moi Peyton.
- Ah non, j'ai le téléhpone je le garde. HAHA !
- Brooke, est-ce que tu as répondu à Lucas à moitié à poil ?
- Oh ça va, c'est pas comme s'il me voyait.
- BROOKE !
- BROOKE !
- Rohhhh vous êtes pas drôles le matin, vous êtes vraiment faits l'un pour l'autre. Bonne journée Luke ! Attrape Pey !"
Je lui balance le portable et elle le chope en vol.
" Merci B.
- De rien P.
- Allo chéri ?"
Putain, un tact d'enfer les deux ! Vraiment faits l'un pour l'autre...

J'enfile une jupe en jean et un débardeur blanc, chope mes lunettes de soleil, un sac. Y fourre mes clés, mon portefeuille et vais à côté du paravent.
" Toc toc ! Je peux venir du côté obscur de la chambre ou vous faites des choses au téléphone ? J'attends 3 secondes et je viens, rhabille toi Sawyer ! "
Hop là! me voilà de son côté. Elle est allongée sur son lit, le sourire aux lèvres, et ne semble même pas avoir percuté que j'avais parlé avant d'entrer.
" Oui ?
- Bé c'est l'heure! Ptit déj puis shopping !
- J'arrive.
- Okiii j't'attends en bas !"



Me voilà, la panse pleine et toujours pas de blonde à mes côtés. Je fronce les sourcils et prends mon portable. Je compose le numéro de téléphone du Karen's Café. Pas de réponse. Hum hum... Je recommence. Quatrième sonnerie, on répond.
" Karen's Café.
- Merci d'avoir libérer ma copine mon ptit Lucas.
- Brooke, j'étais sûr que c'était toi, Peyton me doit 10 dollars !
- Vous pariez de l'argent? Pariez des positions ce sera plus drôle.
- Brooke, tu veux vraiment parler de ce qu'on fait au lit ?
- Brrrrrrr dégueulasse. Et ne souris pas fièrement, crétin !
- Crétine toi même !
- Moi aussi je m'aime. J'aurais bien voulu t'entendre continuer d'énumérer mes nombreuses qualités mais j'entends Pey qui arrive. Je raccroche, a+ !"

" Brooke?
- Voilà ton café tout prêt dans un gobelet P. ! Déjà finit avec Lucas ?
- Y avait un appel au café...
- Ah, merde.
- Moué... C'est pas grave.
- Bon alors on y va ?
- Yep ! Shopping here we come !
- Un peu mon n'veu !
- Elle est nase cette expression.
- Un peu ma copine !"
Elle se marre alors que j'ouvre la porte et la laisse passer en sifllotant. Brooke Davis obtient toujours ce qu'elle veut d'une manière ou d'une autre. Lalalaa et double tralalère.


***** ***** *****



Dans une cabine d'essayage. Peyton dans celle à ma gauche.

" Brooke, ton téléphone sonne.
- Je sais, j'essaie de voir mon sac mais il est enterré sous une pile de vêtements !
- Sacré Brooke !
- Oui, sacré moi ! Ahhhh le voilà ! Allo ?
- ...
- Ahhhh salut toi! Ca va ?
- ...
- Bé moi tu me connais, ça va toujours bien!
- ....
- Oui ? Ouiiiiiiii ! Bien sûr que ça me ferait plaisir!
- ...
- Oki, à la semaine prochaine alors! Bisous !"

"C'était qui ?
- HAHA mystèèèère!
- Brookkkkeee !
- Peytonnnnnn !
- Tu me diras pas hein?
- Non. Ménage toi le cerveau et file moi la jupe grise qui te boudine !
- Parce que tu crois que toi elle te boudinera pas ?
- Si ! Mais je veux t'épargner de pleurer devant !
- Je l'aimeeeeee !
- Je sais, donne la moi Sawyer.
- Je l'aimmeeeee !"
Je rentre dans sa cabine et tends la main "Donne."
Elle fait la moue triste.
" Ca ne fonctionne pas sur moi P.
- Mais heuuuu...
- Donne, elle ne te va pas, tu vas faire une connerie, donnneeee !
- Nonnnn.
- Siiiiiiiii !
- Nonnnnnn."
Je lui arrache des mains et file l'immondice à la vendeuse. "Cachez la loin des yeux de la blonde, merci."


Deux minutes plus tard.

" Brooke, viens voir. "
Je jette un oeil au dehors. Personne en vue. Je me dépêche d'aller dans la cabine voisine.
" Wow, cet ensemble te va trop bien !
- Je sais ce boxer me fait un ptit c...
- Oui oui, et moi ? Ca me va ça ?
- Parfaiiiit! Tout a fait le style de Luke. Heu... enfin je veux dire... je... je vais essayer l'ensemble vert ! A toute!"
Pfffff j'en fais des belles moi ! Gaston Brooke Lagaffe le retour ! Je me frappe le front.
" Brooke, j'espère que tu ne te flagoles pas dans ton coin."
Aheum...
" Cet ensemble est trop moche. Je nage dedans." Brooke Davis, spécialiste du changement de conversation à votre service !
" Fais voir !
- Bé là tu vas tout voir oui."
Je la vois débarquer dans une petite robe grise sublime.
" Waouuuw! Prends là ! Dis fois mieux que la jupe !
- Je l'aime la juuuuuupe!
- Non, la robe tu l'aimes.
- La jupe.
- La robe.
- Beurk, en tous cas enlève vraiment ce truc c'est trop immonde! Le bas te tombe et le haut on voit tes seins
- Je sais, je t'avais dit tu te rappelles ?"
Elle ressort. Je me regarde dans le miroir. Ce truc est vraiment laid. Brrrrr.



Trente minutes plus tard, nous voilà officiellement des useuses de cartes de crédit en folie. On a des paquets plein les bras, il est tant de rentrer. On a passé une super matinée. On décide d'aller manger un bout dans un ptit restau du centre commercial avant de rentrer. Je prends un hamburger et des frites, tant pis pour ma ligne. ( Bé quoi? C'est un journal de fille y a forcément les gros clichés du shopping, et des ptits problèmes de poids, de cheveux indomptables, de maquillage et de mecs. C'est un journal de fille, un point c'est tout.)


***** ***** *****


Sur la plage, en train de se dorer la pillule.

" Regarde celui là, avec la planche de surf rouge.
- Waouuuuw! Peyton t'es maquére il est pour moi !"
Je m'apprête à me lever lorsque je le vois pelotter un autre mec. Je me rallonge sur le ventre. Peyton est morte de rire.
" Peyton, promets moi de ne pas trop mincir et de devenir rouge comme un homard.
- Heu....
- Histoire que les bogoss n'aient d'yeux que pour moi, tu vois...
- Gné ? Brooke tu es magnifique, les bogoss n'ont d'yeux que pour toi. T'es leur déesse brune estivale.
- Hum hum... Et toi l'ange blond. T'as une beauté originale, du charme.. C'est toi que les garçons aiment, et c'est moi qu'ils baisent.
- Brooke...
- Ohhh regarde celui-ci ! Ohhh il approche !"
Je remets mes lunettes de soleil et me mets en position de chasseuse d'homme, évitant comme ça la discussion qui aurait un sens trop profond à mon goût, et où on parlerait forcément de Lucas, et bla bla blaaaa.

" Bonjour. "
Je lève les yeux vers le bogoss. Merde.
" Mademoiselle Davis ?"
Merde.
" Tu le connais ?
- Il est entré dans la chambre ce matin alors que j'étais au téléphone avec Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom.
- Hein?"
Je lève les yeux au ciel, elle semble percuter.
" Ah, Lucas!
- Elle l'a diiiit! Le maudiiiiit! Le maudiiiiiiittt !"
Elle lève les yeux au ciel. Le gars nous mate toujours.
" Quoi ? Qu'est ce que tu veux? Te rincer un peu plus l'oeil ?
- Je n'oserais pas refuser une telle offre, mais au final, ce maillot de bain en dévoiile plus que l'ensemble de lingerie de ce matin."
*réflexion*
*morte de rire*
" Tu gagnes un point."
Je tends ma main " Brooke.
- Shawn" répond-il en me serrant la main.
Il me sourit.
" Moi c'est Peyton."
Il me sourit toujours.
" Aheum, enchantée" confinue la blondinette.
" Ah heu... Oui, enchanté aussi." finit-il par répondre lorsque je coupe notre échange de regard muet en matant ma meilleure amie dépitée d'être ignorée de la sorte.
" Alors comme ça tu travailles pour mes parents ?
- Je suis invité, en fait.
- Invité ? Ah merde. Ils vont me tuer.
- Quoi ?
- Ma mère m'a dit hier de ne pas faire honte à la famille et de me tenir bien comme il faut avec les invités. Me trouver à moitié nue devant l'un d'eux ne doit pas faire partie des bonnes conduites qu'elle attend de moi."
Il rigole. "Effectivement. Mais ne t'inquiète pas, je ne dirai rien. Ce sera notre petit secret.
- C'est gentil. C'est toi l'invité de marque alors ?
- Mes parents.
- Ha ?
- Plus riches que les riches.
- Oui je me doutais. Si ma mère dit que des personnes sont "importantes" c'est forcément le cas. Pour eux, avoir moins de 10 voitures et aucun yaout, c'est impensable.
- Ohhhh s'ils s'entendent si bien avec tes parents, je comprends pourquoi.
- Moi mon père n'a qu'une voiture et travaille sur un bateau, ça compte ?
- Mais oui Sawyer, ça compte comme domestique."
Je me marre alors qu'elle me tire la langue.
" Bon bé je vais vous laisser les filles, bronzez bien !
- Merci. Travaille bien ta musculature." fis-je avec un clin d'oeil.
" Tu pourras vérifier ça plus tard.
- Ohhhh le vilain garnement qui fait des avances à la gentille fille que je suis.
- HAHA gentille fille!" lance Peyton morte de rire.
Je l'envoie gicler dans le sable. Cette fille est un boulet lorsqu'il s'agit de drague non-subtile. Pour elle tout doit être torturé, compliqué, avec des coeurs éventrés pour que ce soit beau. Moi, l'humour, la bogossité et la gentissesse de ce garçon me suffisent pour flirter avec lui. Sawyer & Davis, deux mondes différents, qui se rencontrent de temps en temps. De temps en temps. C'est comme le soleil et la lune. Prem's pour le soleil !
Je fais un signe de main à Shawn alors qu'il s'éloigne.
"Tu vas coucher avec lui ?
- Non.
- Heinnn ?
- Quoi Sawyer? Je couche pas avec tous les bogoss que je croise!
- Mais je croyais qu'il te plaisait.
- Oui mais... enfin ... Cette histoire de ramener des garçons à la maison c'est du flan. Cette année je sais pas si je vais me faire un panneau entier de mecs. C'est du réchauffé.
- Hum...
- T'as pas l'air convaincu !
- Non c'est que... l'été dernier tu t'es amusée non ?
- Ouiiiiii à fond! Embrasser des garçons pour oublier, boire pour oublier, écrire des lettres à un mec qui n'en a rien à foutre pour vider un peu mes problèmes sur le papier, aller à des fêtes vides de sens, rencontrer des gens vides de sens, embrasser des garçons encore, toujours penser au même... Y avait que quand Mouth était là que c'était bien ! Lui il m'écoutait vraiment. Il me connaissait vraiment. Il ne voulait pas coucher avec moi et ne me baratinait pas pour ça...
- Je...
- Non arrête avec des "Je.." tout gênés tout plein. J'en veux pas. C'est du passé. Tu me demandes pour l'été dernier. Je te réponds pour l'été dernier. Et je te dis que je ne recommencerai pas les mêmes erreurs. Je t'ai toi cette année. J'ai muri, j'ai changé, mes... sentiments, oui c'est ça: mes sentiments ont changé. Tu comprends ?
- Je crois...
- Moué... Forcément que tu ne comprends pas! Les tiens, ils n'ont jamais changé!"
Je lui fais un clin d'oeil et me force à sourire.
Je ne sais pas pourquoi tout ça me fout en colère. Parler de ça me rend toujours quelque peu haineuse. Ca ne devrait pas. Je suis heureuse. Je suis heureuse. Je suis heureuse.
Voilà, se le répéter pour ne pas oublier que je le suis... Heureuse.
H
E
U
R
E
U
S
E
Heureuse. Point.
Non, virgule. Heureuse, virgule. Parce que ça ne dure jamais, n'est ce pas ? Y a toujours un mais. Une virgule quoi.
Mais je suis heureuse.
Heureuse. Mais...
Je suis heureuse, mais.
Voilà c'est ça: Je suis heureuse, mais. Mais...


Putain de mais.




A suivre...
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Milo's Girl
Trouffion de Bronze

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 1 916
Localisation: Quelque part dans le monde...

MessagePosté le: 04/09/2007 20:00:47    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu chat
Comme de le par hasard, c'est moi qui met le 1er comm' !!!
Pour commencer, où c'est qu'ils sont les 5 chapitres que tu m'avais dis ? Hein, dis moi où c'est qu'ils sont ?
Le Journal d'une fashion victim, je l'ai voulu, je l'ai eue saut
cheerleadeur Laura cheerleadeur Laura cheerleadeur Laura cheerleadeur

Citation:
Je me retourne et vois Chase courir vers nous. Qu'est-ce qu'il fout là celui là ?

Je me suis posée la même question

Citation:
" Brooke! Ouf! j'ai cru que j'allais te manquer." fit-il tout essouflé.
" Qu'est ce que tu ... ?
- Je voulais te dire une dernière fois au revoir."
Il me tend une rose rouge. Je souris.
" Merci, c'est mignon..."
Je me tourne vers Peyton quelques secondes, elle s'est reculée de quelques pas pour nous donner de "l'intimité" (vu qu'au moins 50 personnes nous zieutent bizarrement, c'est pas vraiment comme si on était seuls au monde! )
" Brooke, je voulais te dire que je ne te demande pas de m'attendre. Une jolie fille comme toi va faire des ravages en Californie, et partout où elle ira. Je sais qu'on c'était dit "pas d'adieu", mais je voulais te voir une dernière fois, t'embrasser une dernière fois, te dire que je t'aime, et que tu m'as apporté les plus beaux mois de ma vie. Tu m'as fait redécouvrir tout un tas de trucs merveilleux. Je sais que je ne suis pas fait pour les discours, je ne parle pas aussi bien que ta copine Peyton ou que Lucas, ou Haley, mais je voulais quand même que tu saches que tu as représenté un énorme tournant dans ma vie.
- C'est sûr! Je t'ai fait abandonner ton t-shirt idiot de Teen Clean !
- Haha! Toujours ton humour d'enfer."
Je lui souris et il m'embrasse. Je sors mon portable et prends une photo de nous. ( Bé quoi? Je compte bien faire un joli panneau décrivant mon été! On ne change pas une Brooke Davis qui gagne! hihi !)
" Voilà, je te laisse prendre ton avion. Au revoir Brooke Davis. Prends soin de toi...
- Toi aussi Chase, toi aussi...
- Et qui sait, peut-être qu'on se reverra bientôt ! Amusez vous bien les filles !"


Ouahouh !!! Chase ou la niaisierie incarnée !!!

Citation:
Je chope le bras de Peyton, et on pose les pieds sur le sol Californien en même temps.
" Nous y voilà ma belle. Notre nouvelle vie.
- T'es toujours aussi optimiste ?!
- Bé... Tu me connais !
- Justement, 16 ans et ça me fout toujours les jetons !
- Haha! Allez, fais la danse de la joie avec moi !
- Non !
- Si !
- Non !
- Allezzzz !
- Bon, mais juste deux pas vite fait, hein?!"
Je lui fais un check de l'épaule et claque des doigts pour ma victoire. Alors qu'elle tourne sur elle même et bouge les hanches, j'explose de rire.
" Eh maiiiis tu pourrais danser avec moi au moins !!
- C'est plus drôle de te voir te ridiculiser en public. Allez fais pas cette tête, je t'aime ma Peyton d'amouuuuur.
- T'es totalement barrée. Qu'est-ce qu'ils ont mis dans ta nourriture dans l'avion?
- Des champignons.
- Je me disais aussi..."

KELLESONCON !!! laugh
Non sérieux ton Breyton est excellent et leurs échanges à mourir de rire mais celui-là, je me suis demandée ce que t'avais fumé !

Citation:
(j'en abuse un peu trop avec elle, faut que je fasse gaffe qu'elle ne se lasse pas et qu'il ne lui fasse plus rien...
*réfléchis deux secondes*
Comme si mon regard de chien battu et mon sourire angélique pouvaient ne rien faire aux gens! Haha! je suis drôle)

Les pensées brookienne, je les adorrrrrrrrrrrrreeeeeeeeeeee !!! Elles sont légéres et à mourir de rire, d'autant que j'imagine trop sa tête à ce moment là mais en même temps, c'est tellement toi ce genre de réplique que je te vois aussi laugh
Putain c'est profond ce que je viens d'écrire i love me

Tu viens d'arriver alors je reprendrais mon comm' plus tard boulet du jour
______________________________________________
ApasA Powaaaaaaa, Mojito Powaaaaaaaaa et autre champagnissisme
Un esprit embrumé dans un corps imbibé
Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 05/09/2007 14:37:49    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

laugh !!! Je te laisse commenter les deux premiers avant de te foutre la suite parce que... heu... la motiv ça vient ça repart... ca repart surtout en ce moment en fait !
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Alonso's Girl
Modératrice suprême

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 2 581
Localisation: Tssss ... Ici tiens!

MessagePosté le: 05/09/2007 14:51:08    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

J'ai lu, j'adore, je commente un jour où ça va mieux! Wink
______________________________________________
Après Lecohen,
Après Lecholls,
Voici venue Lecalonso!
Plus robuste,
Plus tarrée,
Plus folle de cet homme que jamais!
Lecalonso, à ne pas prendre pour une midinette comme les autres !

(from my Lu d'amour)


Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 05/09/2007 14:52:32    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Oki, merci ma Lec ! love you
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 07/09/2007 18:38:07    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Chapitre 3. Rockcollection.








"Ma petite Peyton d'amour ?
- Mmmhhhgrbrrfffff
- Oui je sais que tu veux encore dormir mais c'est l'heure.
- Mffffflkbrrr ?
- 8h30 ma puce.
- MMlhhhhfffff !!!
- Oui, je sais que tu vas n'es pas en retard, mais tu vas l'être si tu restes là comme une loque. Allez, sors de ce lit."
Je la tire par le bras et enlève sa couette.
" Allez hop là ! Debout miss !
- Brooookeeee j'ai froid.
- Va sous la douche, allez ouste !"
Je la pousse vers la salle de bain. Biennnn, maintenant je refais son lit. Voilàààà ! Lalala cette journée, que dis-je? Cette semaine s'annonce géniale ! Je suis sur un petit nuage. Au programme: créer, faire de nouvelles rencontre, assister à des défilés, créer, faire la fête avec mon enjouée de blonde, re-rencontrer des gens, éviter mes parents, et peut-être même apprendre à surfer le week end. (Bé quoi ? Les surfeurs sont souvent canons, nan ?) Bref, que du beau! Je clape dans mes petites mains, signe que je suis prête à affronter les réveils tôt le matin et la mauvaise humeur de ma petite chérie tous les jours, parce que tout le reste s'annonce lalalalaaaaa. Même sa mauvaise humeur, j'aime. J'ai toujours adoré la décoder au réveil ! hihi !
Bonnnn alooors je lui sors un jean, un débardeur noir Clo's over Psycho's (dérivée de ma propre marque Clo's over Bro's) et voilààà. Je lui pose le tout sur son ptit lit et je descends faire le café et prendre mon petit déjeuner.

" Martiiiine t'es trop gentille d'avoir tout préparer, merci !
- C'est normal, grosse journée aujourd'hui !
- Ouiiii !
- T'es contente ?
- Ouiii !"
Elle me sourit.
" Quoi ?
- J'aime bien te voir comme ça.
- Et moi j'adore mon p'tit déj, merci encore!
- Je te rappelle que c'est mon job.
- Oui mais tu sais que t'es pas obligé de le faire pour moi. Je suis grande maintenant, je sais même me faire à manger!
- Je sais, Karen a eu une bonne influence sur toi.
- Comme une mère ! Comme toi !
- Oh ma puce...
- Tu vas pas pleurer hein ?
- Je suis juste heureuse pour toi.
- Et Teddy il en est où ?
- Il va peut-être venir pendant ses jours de congés en août !
- Chouette, ça fait un bail que je l'ai pas vu ! J'aime bien discuter avec lui.
- Je sais. Il t'aime bien aussi.
- Dommage qu'il soit gay, c'est une réelle perte pour la gente féminine !
- Je sais ! Vous auriez fait un si beau couple tous les deux... Lui ne t'aurait pas brisé le coeur.
- Oh Tine, arrête! On s'est mise d'accord: tous les mecs hétéros ne sont pas forcément des salauds. Regarde, Chase!
- Il va venir te rendre visite ?
- Non. On s'est mis d'accord: la distance c'est pas fait pour nous. On laisse ça au Leyton.
- Leyton ?
- Lucas & Peyton.
- Ingénieux !
- On a piqué ça a une série que j'adore! Ils font ça pour tous les couples.
- Astucieux.
- Tu vas me faire tous les synonymes ?
- Peut-être bien... C'est un défi ?
- Peut-être bien !"
Elle me sourit et repart en cuisine, me laissant finir mes oeils brouillés.
Peyton débarque.
" Ahhhh ma ptite Pey !
- Merci pour le réveil et les habits.
- Mais de rien! Je n'allais pas te laisser te fagoter n'importe comment, j'aurais honte de te conduire au boulot !
- Haha ! En tous cas, j'adore ta nouvelle collection. Je vois que nos petits malheurs avec Psycho-Derek t'ont servi.
- Eh oui! Toujours tirer du positif du pire!
- C'est ma petite Brookie ça !
- Présente m'dame ! Bon, prends ton café on y va ! Sinon c'est moi qui vais être en retard."
Elle chope son gobelet tout chaud préparé par Martine et on file.


***** ***** *****


"Prête ?
- Oui ! Et toi ?
- A fonnnnnd P. ! Tape là !"
Elle lève les yeux au ciel en me frappant dans la main.
" High five du matin, pour une bonne journée qui s'annonce!
- T'es folle !
- Merci !
- Tarrée!
- Merci !
- Timbrée !
- Merci !
- Givrée !
- Ah non, je suis plus chaude que le feu."
Elle re-lève les yeux au ciel, et je lui souris fièrement.
" Tu retournes toujours tout à ton avantage, hein ?
- Toujours!
- Allez, on sort de la voiture et on va affronter le monde extérieur ?
- Oui, chef !"


***** ***** *****



Putain que c'est gigantesque. Des tas de gens qui courent partout, une énergie d'enfer, des responsables qui engueulent le premier incompétent qui passe.... J'adore!
La réceptionniste m'a installée dans la salle d'attente, mais je suis allée aux toilettes pour voir en même temps un peu plus le reste, et pour tâter un peu le climat.

" Qui êtes vous ?
- Ah pardon, je ne voulais pas déranger, je dois retourner à la salle d'attente.
- Et vous y attendez quoi ?
- Marta Skilan. J'ai rendez-vous avec elle.
- Eh bien arrêtez de l'attendre."
Elle repart illico. Chouette! Je la suis jusqu'à un bureau. Elle s'asseoit, je ferme la porte.
" Je n'ai pas eu besoin de vous dire que je suis Marta Skilan, de me suivre, ni de fermer cette putain de porte. Vous avez un esprit d'initiative et vous comprenez vite. J'aime ça.
- Merci.
- Ceci dit, ne prenez pas trop vos aises.
- Je ne me suis pas assise sans votre permission.
- Vous avez du répondant en plus. Vous avez d'autres cartes dans votre jeu où il est épuisé?
- J'ai toujours des cartes en réserve. "
Elle me fixe quelques instants. Je soutiens son regard avec un demi-sourire que je pense approprié. Genre je suis heureuse d'être là mais je vais pas non plus faire la danse du bonheur dans votre bureau, je suis trop pro pour ça hahaha !
" Asseyez-vous mademoiselle... ?
- Davis. Brooke Davis.
- Comme...
- James Bond oui. Mais vous avez demandé mon nom en premier. Je vous indique mon prénom en plus car je ne sais pas si vous appelez les gens par leur nom de famille ou leur prénom.
- Je n'appelle personne.
- Ah, ok. J'adore être appelé "Toi là bas", aussi.
- Maintenant l'humour, vous avez tout préparé par écrit ou quoi ?
- Oh non, c'est naturel chez moi.
- Oui, vous êtes d'un naturel déconcertant demoiselle. Vous savez à qui vous avez à faire ?
- Parfaitement. Vous êtes la rédactrice du plus grand magasine de mode de Californie. Conclusion: vous avez sûrement mon avenir entre vos mains.
- Mon dieu, vous avez un cerveau!
- J'espère bien !
- Mais ce n'est pas ce que je vous demande.
- Vous allez me décourager à coup de rendez-vous à prendre, de paperasse à trier et tout le tralala, n'est-ce pas?
- Si vous le savez, que faites-vous ici?
- Si je vous dis que c'est parce que je suis une accro de la mode et rien que de sentir l'odeur des vêtements dans ses locaux ça me rend dingue, vous allez me prendre pour une folle hystérique?
- Peut-être.
- Je tente pourtant cette réponse."
Elle arque un sourcil avant de reprendre l'interogatoire.
" Je vous ai vu fouiner.
- Je ne fouinais pas, je regardais l'ambiance des lieux.
- Qu'en pensez-vous?
- C'est électrisant. Tuant je suppose, avec des gens qui hurlent, qui courent, qui s'épuisent à essayer d'obtenir le moindre regard et approbation de votre part, mais électrisant.
- Eh bien mon attention est en ce moment même portée sur vous. Dites-moi quelque chose sur vous.
- Seulement une ?
- Oui. Un adjectif qui vous décrirait le mieux.
- Dynamique.
- Vous n'avez pas hésité. Réfléchissez.
- Pas besoin. Je me connais, vous savez.
- Comment décririez vous votre passion pour la mode ?
- Entière.
- Comment ça ?
- J'aime les vêtements, j'aime les accessoires, les chaussures, j'aime faire du shopping, j'aime les tissus, j'aime imaginer de nouvelles collections, j'aime les fabriquer, j'aime les mettre en valeur, j'aime les vendre, j'aime les voir portées. Ma passion est entière. Totale.
- Vous créez ?
- Oui.
- Quoi par exemple?
- Ce que je porte."
Elle me regarde de haut en bas. Mon serre-tête noir brodé de gris, ma tunique blanche ceintrée par une ceinture bordée de perles et dont le bout a été cousu en forme de coeur incandescent, mon pantalon de soie noir taillé droit et tombant parfaitement sur mes escarpins noirs et blancs (pour rappeler les couleurs du reste de mes vêtements), mon bracelet n'étant qu'un bout de tissu assez épais dont le fermoire est encore une fois le logo de Clo's over Bro's.
" Vous avez tout fabriqué vous même ?
- Non pas les chaussures.
- Intéressant.
- Que je ne sache pas faire les chaussures ?
- Que vous vous habilliez vous-même.
- Pas toujours. Mais c'est ma nouvelle collection, je la promouvois.
- Intéressant.
- Deux fois le mot intéressant en quelques minutes, je dois me réjouire ?
- Pas trop vite, Brooke.
- Ok, où est la paperasse?
- Pas de ça pour vous aujourd'hui. On a une styliste à voir. Vous êtes une jeune fille à la mode, j'aimerais que vous nous donniez votre avis. Notre magasine est en perte de vitesse dans la tranche d'âge 16-25 ans. C'est le secteur le plus important.
- Je vais assister à votre vrai travail ?
- C'est ce que j'ai dit. Ce ne sera pas tous les jours pareils. Je veux voir ce que ça donne. On doit boucler le prochain numéro en fin de semaine. On verra si cela aura porté ses fruits. Votre avenir n'est plus entre mes mains Davis, Brooke Davis. Il est tout à vous.
- Merci madame !
- On m'appelle Marta. Madame ça fait vieille.
- ...
- Ne dites surtout pas que je ne suis pas vieille !
- Je ne voulais pas vous faire de la lèche comme 90% du reste du staff. En plus, je le fais très mal, demandez ça à quelqu'un d'autre.
- Insolente avec ça !
- Non, honnête. En général en voulant épargner les gens je leur envoie des vacheries pire que tout !
- Et gaffeuse. Vous révélez votre vrai vous.
- Mon vrai moi est entier." fis-je en souriant de façon angélique. Elle lève les yeux au ciel. Oh non, on dirait Peyton. J'ai encore dit une bêtise c'est ça ?

"Suivez-moi."
Je me lève pour la suivre, elle se retourne sur moi avant d'ouvrir la porte.
" Eh Brooke
- Oui ?
- Ne me faites pas regretter ma décision.
- Vous ne regretterez pas.
- Et confiante en prime.
- C'est un bonus !" répondis-je en souriant de nouveau. Re-levage de yeux au ciel. J'ai encore dit une connerie ou quoi ? Décidément !


***** ***** *****



"Brooke, prenez cet appel."
Je prends le téléphone qu'elle me tend
" Allô ?
- Marta ?
- Non, Brooke.
- Nouvelle assistante ?
- En quelque sorte.
- Vous ne savez même pas ce que vous êtes ?
- Heu...
- Bien, dites à Marta que son mari a appelé, et rappelez lui qu'elle doit aller chercher notre fils à 18h.
- Ok. Je lui dirai. Bonne journée !
- Waouw! Elle en a décrochée une polie, miracleee !
- Heu... merci.
- Bonne journée à vous aussi. Je suppose que je vais entendre parler de vous.
- Oh on entend toujours parler de moi, monsieur !"
Je l'entends rigoler avant de raccrocher. Je suis si drôle que ça ?
*réflexion*
Je vois pas ce que j'ai dit de drôle.
*réflexion*
" Brooke, rendez-moi ce portable. Je dois appeler mon assistante pour qu'elle me prenne rendez-vous avec un styliste.
- Heu oui, tenez. C'était votre mari, il m'a dit de vous rappeler d'aller chercher votre fils à 18h.
- Merde. Allo Anna ? Annulez mon rendez-vous de 17h30. Oui je sais que c'est important. Oui je.... Ok, laissez-le. Prenez rendez vous avec Martin demain à 10h. Oui c'est ça. Allez, dépêchez vous !"

"Brooke, je peux vous faire confiance?
- Bien sûr !
- A 17h30, allez à mon bureau et donnez ce book a mon rendez-vous. C'est important. S'il pose des questions, dites-lui de me téléphoner. C'est compris ?
- Oui.
- Sûr ?
- La dernière des crétines pourrait le faire.
- Alors ne soyez pas celle la."
Je dois me sentir insulter là ? Elle doute de mes capacités intellectuelles ou c'est moi qui suis parano ? Bref, je me reconcentre sur le boulot.

"Qu'en pensez-vous Brooke?
- J'en pense que vous devriez me tutoyer, le vouvoiement ça fait vieux.
- Arrête ça et dis moi ce que tu penses du modèle !
- Bé voilà! Le tutoiement c'est mieux. Quant au modèle, le look années 60 c'est dépassé. C'était l'année dernière ça! Cette année c'est plus années 50. Quant au jaune, ça n'a jamais fonctionné pour n'importe quelle marque. En plus en été c'est d'un cliché sans nom."
Elle soupire.
" J'ai mal répondu ?
- Non, vous avez été honnête. (à la mannequin) Va-t-en. Putain Marco, elle a raison! C'est nul, c'est pas inovateur, on a besoin de quelque chose de mieux! On boucle dans une semaine et on n'a même pas une couverture potable! C'est quoi ces trucs ? Dégote nous de vrais futurs styliste !
- La couverture sera consacrée aux nouveaux stylistes ?
- Oui.
- Nouveaux genre grands débutants ?
- Oui. Tu as quelque chose à proposer peut-être ?
- Bé...
- Bien, amène moi tes propositions demain matin. Je dois passer chez le teinturier avant d'aller chercher mon fils, je vais être en retard. Marco, trouve-moi quelque chose de mieux pour demain. Quelqu'un qui a plus de style. NO VA TEUR. C'est le thème du numéro, merde ! Brooke, n'oubliez pas le book.
- Pas de problème! A demain. Bonne soirée!
- C'est ça..."
Oulaaaaa humeur de chien, bienvenue. Le Marco en question me fusille du regard alors que je souris. Ok, je laisse tomber le sourire.
" Heu... bonne soirée à vous aussi. Bon courage.
- Moué, grâce à vous je vais passer une nuit d'enfer !
- Heu... Désolée ?
- Ouais ..."
Je tourne mes supers talons à 400 $ et file au bureau donner le book au mec, avant de repartir à la maison voir ce que je peux présenter demain et y faire des retouches si nécessaire. Ce boulot me botte graaaaaave (sans mauvais jeu de mots en rapport avec les bottes bien sûr )


Lalala et youpi trallalaaaaa ! Je me vois déjà en star du stylisme. La vie est Beautifullll ! Lalalala...
J'ai hâte de savoir si ça c'est aussi bien passé pour Pey !



***** ***** *****



" Eh Pey !!
- Brooke, ça fait 20 minutes que je t'attends!
- Désolée j'ai plus de batterie, je devais déposer un truc au bureau. Ca va toi ?
- Je suis claquée!
- Ca c'est bien passé ?
- Oui, plutôt. Le mec dit que j'ai un bon coup de crayon mais que je dois travailler l'humour, car c'est ce qui marche. On a travaillé sur une maquette et j'ai pu voir ce qu'ils faisaient et comment ils procédaient. Et toi ?
- Ils préparent un numéro sur les stylistes amateurs, je vais présenter quelques vêtements de ma collection demain. J'ai une chance de cocue ma Peyton, une putain de chance de cocue !!"
Peyton pique un fard. Quoi ? Qu'est ce que j'ai dit ENCORE ?



***** ***** *****



Je me laisse tomber sur mon lit.
" Cette journée m'a épuisée ! Et c'est pas finit. A ton avis qu'est-ce que j'amène demain ?
- La robe rouge ?
- Hum... je sais pas, je l'ai faite l'an dernier.
- Les nouveaux tops Clo's over Psycho's? Celui que je porte a fait fureur aujourd'hui !
- Vraiment ?
- Puisque je te le dis !
- Cooooool ! Donc les tops C'oP', et puis les jeans de la même collection non ? Les pantalons en soie, le noir que je porte et puis le rouge et le gris. Le gris est à la mode cet été. Et hum... La veste de la même collection, les tuniques. La ptite robe turquoise qui va avec les accessoires gris & noirs. Et puis je vais mettre mes fringues rock que j'ai créé pour toi, ça ne te dérange pas ?
- Bien sûr que non !
- Et puis... mes nuisettes et mes pyjamas. Ce sera bien comme ça, non ? Je dois faire quelques retouches!
- Ce sera parfait. Je vais téléphoner. Bon courage B. !
- Merci P. ! "
Elle me fait un clin d'oeil et passe de son côté de la chambre.


Deux heures plus tard, l'estomac plein grâce à Martine qui m'a fait des sandwichs et me les a apportés, les vêtements prêts, je me mets en pyjama et me glisse sous les draps. Demain va être une lonnnngue journée!






A suivre....
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 07/09/2007 18:40:52    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Pour ma Molkie Mr. Green tcin tu vas adorer la fin ! laugh






Chapitre 4. Do you believe ?








" Peyton debouuuuuut !
- mmmmmphhhhh
- Allez, gooooo !"
Je lui enlève la couette et la pousse sous la douche. Rituel du matin, bonjour !


1h plus tard, petit déjeuner pris, café dans la main de Peyton, garage de tuture sur parking.
" Bonne journée P. !
- Toi aussi B. !
- On est trop mimiiiis, on dirait un ptit couple !"
Elle sourit et sort de la voiture. Je prends dans le coffre mes collections. J'en ai peut-être un peu trop pris non ? Mouaif, tant pis ! Je veux mettre toutes les chances de mon côté.




J'arrive dans le hall et voit ma boss.
"Bonjour Marta.
- Brooke, enfin te voilà.
- Je suis en retard?
- Non. Mais je stress. C'est quoi tout ça ?
- Heu... ma collection.
- Ok. Suis-moi, on doit aller voir Martin.
- Le photographe?
- Oui.
- Oh bon sang.
- C'est pas le moment de jouer la groupie."
Je me mords la lèvre pour ne pas avoir un sourire jusqu'aux oreilles et suis Marta jusqu'à son bureau où Martin Soldin l'attend déjà. Il se lève et lui tend la main.
" Marta, ça va?
- Comme toujours, stressée, et toi ?
- Prêt à prendre la nouvelle couverture.
- Le problème c'est qu'on ne l'a pas encore. Viens avec moi, je vais te montrer."

On la suit dans les couloirs et on attérit dans l'antre de Marco, c'est le bordel grave là! Il y a des fringues étalés, des dessins de collections, des épingles étalées sur le bureau, quelques mannequins et deux mecs qui doivent être de jeunes talents.
"Marco, montre nous."
On s'asseoit sur les chaises et je pose tout mon matos sur mes genoux. Aheum, j'ai l'air ridicule comme ça. Bref, je regarde le défilé.
" Ca c'est ce qu'on a présenté hier. La fille que tu vois à côté nous a dit que le jaune n'est pas une bonne idée, et que les années 60 c'est dépassé.
- C'est vrai que c'est ce que j'ai eu l'occasion de photographier chez tous les concurents. Le jaune c'est cliché pour l'été."
Elle se tourne vers moi qui hausse les épaules. Bé quoi? C'est de ma faute si j'ai raison ?
" Bien. Marco, montre nous ce que tu as trouvé pour aujourd'hui."
Trois mannequins débarquent, défilent et se posent les unes à côtés des autres, prenant la pose.
" Qu'en penses-tu Martin ?
- Hum... C'est prometteur.
- Mais ?
- Tu vois ça en couverture? Ca s'inspire de la mode, ça ne la crée pas."
Marta se prend la tête dans les mains. " Bien, bien... Brooke, dans une demie heure je veux voir ce que tu as à nous montrer. Martin, viens avec moi je t'offre un café."

Oh mon dieu Oh mon dieu Oh mon dieu !!!!!! Le photographe Martin Sodin va mater mes créations! Oh mon dieu, Oh mon dieu Oh mon dieu. Sur qui je vais les foutre ?
" Allô Pey? T'es trés occupée ?
- Heu...
- Tu pourrais venir dans ma partie du bâtiment ?
- Qu'est ce qui t'arrive ?
- J'ai besoin de toi pour porter quelques vêtements...
- Brooke, j'ai pas le temps.
- S'te plait s'te plait s'te plait! Tu pourras rencontrer Martin SODIN !!!
- Quoi ?
- Tu m'as bien entendu.
- Ok, j'arrive d'ici 10 minutes.
- Merci merci merci !! T'es la meilleure.
- Je sais !
- Ventarde !
- Profiteuse !
- Je raccroche maintenant.
- Oki, a toute ma ptite P. !"
HIhihihihihihihhiiiiii !!


10 minutes plus tard.
" Brooke ?
- Je suis là, je suis là ! Viens suis-moi !"

Je l'amène jusqu'à l'atelier de Marco. Je lui montre la cabine et lui donne des fringues
" Essaie ça. "
Elle sort.
" Mets ces chaussures."
Elle les passe.
" Ca va pas. Tu portais tes convers noires montantes jusqu'au genoux ce matin non ?
- Oui ,c'est ça.
- Mets les.
- Des converse ?
- Ouaip, ce sera parfait !
- Si tu le dis !"
Elle les remets.
" Parfait ! T'es jolie comme un coeur ma puce.
- Ne me flatte pas pour que je ne stress pas de rencontrer Mr Sodin !
- Meuh nan voyons, que vas-tu imaginer là ?"
Je lui fais un clin d'oeil et vais dans la cabine à mon tour.
" Qu'est ce que t'en penses ?
- Ca le fait !
- Seulement?
- C'est sublime Brookie !
- Merci, je sais!
- Revoilà Brooke la vantarde !
- Revoilà Peyton la Sombre !
- Tu te crois drôle ?
- A fond !
- Trop pas.
- Siii !
- Non
- Si !
- Non !
- Si !
- N...
- Aheum, désolés de vous interrompre mesdemoiselles.
- Marco ?
- Ils arrivent.
- Ohmondieuilsarriventestcequ'onestpretes ?
- Oui on est prête ma Brookie.
- C'est superbe.
- MerciMarcoc'estgentil.
- Elle a dit "merci Marco c'est gentil" " traduit Peyton en souriant
- De rien. Ca pourrait être une bonne couverture.
- Ah oui ?
- Ah oui ?
- Arrête de répéter ce que je dis Peyton.
- Allez vous mettre derrière le paravent les filles.
- Heu... on doit défiler genre mannequins? Je sais pas faire ça moi. Broooke je sais pas faire ça moi !
- Mais si tu sais. Tu bouges tes ptits fesses et t'avances de façon classe.
- Hum hum.
- Allez hop au boulot !"
On se met derrière le paravent. Je passe la tête sur le côté pour voir. Ils se sont assis et attendent.
" Vous pouvez y aller." lance Marco.
Je respire un bon coup et pousse Peyton. Elle marque un tend d'arrêt, sourit puis défile (en gros elle marche en essayant de sourire). C'est mon tour. Expire, inspire, expire, inspire, inspire, expire. Merde non c'est pas ça. Tant pis. Respire quoi ! Je me lance !
Je finis par me mettre à côté de Peyton. Elle est habillée d'une mini jupe en jean gris délavé et d'un top turquoise avec le logo Clo's over Bro's noir/gris/blanc, des collants rayés en biais gris et ses convers noires. Moi je porte une petite robe turquoise avec un petit décolleté, reserrée à la tailleet qui tombe en trapèze jusqu'au dessus des genoux, et enfin des talons hauts noirs avec une fleur grise. Comme accessoires, Peyton a un bracelets en vieux cuir et un collier ras-de cou turquoise, et moi j'ai un pendentif avec le coeur enflammé, et mon fameux bracelet en tissu épais noirs avec des petites perles grises pour le logo.
" Alors ? " demandais-je stressée comme jamais.
" Alors c'est intéressant. Du grunge-rock à côté du glamour.
- Gris et turquoise, hein ?
- Bé heu... oui.
- Pas de jaune ?
- Ca ferait un peu poulette en liberté non ?
- Elle a de l'humour." lance Martin à ma chef.
" Ca pourrait être la couverture ?
- Oui. Vous avez autre chose pour les habits de nuit par exemple?
- Oui. Vous voulez voir ?
- C'est pour ça que je demande.
- Bien sûr."
Je pousse Peyton qui était en totale admiration devant le photographe.
" Passe la nuisette, je mets le pyjama."
On ressort. Peyton est habillée d'une nuisette turquoise qui arrive jusqu'au dessus du genoux et qui peut se resserer ou ce ceintrer à la taille grace à une ceinture intégrer et grise. Elle porte ses converses retournées pour qu'elle soient plus basses et les lacets défaits juste pour faire genre. Un peu cliché mais j'aime bien! Quant à moi, je porte un débardeur gris, logo bleu turquoise, bretelles super fines et puis un short en tissus rayé en biais turquoise et gris, et puis mes claquettes Clo's over Bro's (mais c'est Peyton qui a peint le logo dessus, je l'ai dit: je fais pas les chaussures! ^^)
" Pas mal. Ca rappelle les deux tenues précédentes. C'est pas mal d'avoir pensé à mettre le look rock avec la nuisette. Bien vu. On essaie d'éviter ce qu'on a déjà trop vu, n'est ce pas ?"
J'acquiesce.
" Je crois que t'as ta couverture Marta.
- Vraiment ? " demandais-je surexitée
" Vraiment. Il y a encore des détails à retravailler, un contrat à signer, et puis les photos on les faits demain aprés-midi. Ca vous va ?
- Pour moi c'est ok. Brooke ?
- Bien sûr ! Merci, merci merci !!"
Mr Sodin se lève, Marta le raccompagne dehors.
" Félicitations les filles.
- Merci !
- Brooke c'est génial, je suis super fière de toi !"
Peyton me prend dans ses bras et je souris et clape dans mes mains pour applaudir ma joie ( bé quoi ? )
" Allez vous rhabillez les filles.
- Oui oui ! Merci Marco! Haaaa! Je suis trop contente.
- Tu mérites ta couverture.
- Merci, merci merci !"
On dirait que je ne connais plus qu'un seul mot du dictionnaire: merci merci merci !! Hihi !


Je passe le reste de la journée à faire des retouches. Marta a appelé les responsables de Peyton pour qu'on puisse faire les retouches avec Marco. Comme les fringues que j'ai apporté sont à nos tailles, ce sera nous les mannequins. Haha !



***** ***** *****



19H. A la maison, dans nos quartiers (la chambre, quoi).

" Cette journée était érintante, mais marrante.
- Yep !
- On va jouer les mannequins ma ptite Brookie !
- Ouiiiiii !
- T'es contente hein ?
- A fonnnd ! Et toi ?
- Je suis heureuse pour toi.
- Merci! Et puis te faire chouchouter, coiffer, maquillée, habillée demain c'est sympa aussi non ?
- Trop !"

"Toc toc?
- Oui ?
- C'est moi les filles. Je vous apporte à manger.
- Oh, trop mimi !
- Tenez.
- Merci Titine !
- De rien. Alors, vous allez être des stars!
- Faut pas exagérer !
- Si si !
- Bon ok, on va être de starrrrrs !"
Peyton et Martine se marrent. Bé quoi ? Je suis née pour être star !


22h.

ZzzzZzzzzZZZZ.


***** ***** *****



Vendredi, 8h30.

" Peyton debouuuuuut !"



***** ***** *****


11h.
Séance maquillage/coiffage/habillage.


**** ***** *****


14h.

Sous les projecteurs comme des reines.


***** **** *****



18h.

A la maison.
" Haaaaaaaaaa home sweet home !"
J'ouvre la porte
" Martiiiiiine on est à la maison !"
Je ferme la porte.

" Ah, alors les filles, votre journée ?
- Super et super crevante !
- Allez à la cuisine, vous avez de la visite !"
Je regarde Peyton, arquant un sourcil. Qui ça peut bien être ?

J'entre dasn la cuisine et voit une tête blonde.

Ah

.
" Lucas ?! " Peyton est déjà en train de l'embrasser. Je détourne la tête quelques secondes.
" Salut Luke. T'as fait bon voyage ?" ( quoi ? J'essaie d'être polie ! )
Il s'avance vers moi et me serre dans ses bras.
" Très bien, merci. Alors, il paraît que tu fais poser Peyton pour un magasine ?
- C'est mieux que de la faire coucher avec la boss pour avoir une promo non ?
- Haha ! Sérieusement, surveille la hein !"
Je souris diaboliquement " Compte pas sur moi !
- Ah, t'es pas facile avec moi.
- C'est moi ou cette phrase est à double sens. Lucas Scott, je ne vous connaissez pas comme ça !
- Hep ! Les deux gamins je suis toujours là !
- Désolée chérie." (ça c'est moi, pas Lucas, haha)
" Le dîner est prêt les enfants.
- Tu manges avec nous Martine ?
- Je ne peux pas, j'ai un rendez-vous.
- Ohhhh un rencard ?!"
Elle se contente de me faire un clin d'oeil et sort de la pièce.
" Je vois que tout le monde est maqué. Bouhhh la vie tourne à l'envers.
- Arrête, tu vas faire chavirer des coeurs.
- Moué bof
- Brooke a déjà un prétendant !
- Peyton !
- Brooke !
- Lucas !
- Tu t'appelles toi même maintenant Monsieur Scott ?
- Bé personne disait mon prénom, on est jamais mieux servi que par soi-même.
- C'est un appel à la masturbation ton truc Luke.
- Brooke !
- Peyton !
- Lucas !
- Et rebelotte! Tu vires Chris Keller.
- Hannnnnn la vilaine, Peyton ta copine m'insulte.
- Vois ça avec elle, moi j'y suis pour rien."
Je souris, fière de moi.
" Bon, on passe à table parce que moi j'aimerais bien dormir avant que vous alliez au lit."
Virage couleur hommard du côté des tourtereaux. Lalalaa j'ai rien fait. *sifflote fièrement*



19h.

" Alors comme dessert on a du gateau au chocolat fais par Martine. Miam ! Qui en veut? Et interdiction d'en emporter au lit pour faire mumuse !"
Peyton me tire la langue. C'est bizarre de parler de coucherie avec son ex et sa meilleure amie vous croyez ? Quand ils sont ensemble je veux dire ? On s'en fout c'est ça ? La situation est telle qu'elle est.

Dinnnng Donnnng.
Ah, la sonnerie. Je m'esquive pour aller ouvrir.
" Oh mon dieuuuuu t'es déjà là !! Mon sauveuuuuur !!"
Il lâche son sac alors que je lui saute dans les bras.
" Viens avec moi, on était à la cuisine, on finissait de manger."
Je lui prends le bras et l'emmène avec moi.

" Peyton, Lucas, arrêtez de vous bécotter, regardez plutôt qui est là ! Pey, je te présente mon invité surprise !
Elle ouvre la bouche de surprise, Lucas le regarde hébêté.
" Brooke, je crois qu'ils croient avoir vu un fantôme.
- C'est rien ça leur passera. Allez, on se ressaisit là bas ! Toc toc y a quelqu'un là dedans ?" ajoutais-je en frappant sur leur crâne.
Ils réagissent enfin et Peyton se lève pour prendre Jake dans ses bras. Lucas fait de même.
" Brooke n'a pas voulu me dire qui allait nous rendre visite...
- Je la reconnais bien là !" dit-il en me souriant. Je hausse les épaules
" Coupable !"

" Où est Jenny ? " demande Peyton une fois que j'ai servi une part de gateau à Jake et qu'on soit tous de nouveau assis autour de la table.
" Je l'ai laissé chez mes parents.
- Tu vas rester longtemps ?
- Normalement oui, Lucas. Brooke m'a fait une proposition que je ne peux pas refuser.
- C'est moi ou cette phrase est à double sens ?" fis-je innocemment. Levage de trois paires d'yeux au ciel. *sifflote*
" J'ai décidé de reprendre la fac, Brooke m'a proposé de rester ici cet été pour me faire de l'argent. Elle m'a trouvé un job de barman. Comme ça j'aurais assez pour prendre un appartement avec elle à la rentrée. Surtout que je vais garder ce boulot normalement, comme ça je travaillerai le soir, et puis j'aurai le temps de m'occuper de Jenny le week end. Avec mon travail à Charlotte je ne la voyais pas assez à mon goût. La plupart du temps, elle dormait quand je rentrais... Je veux voir ma fille grandir.
- Mais c'est génial!
- Brooke tu n'es qu'une sale cachotière !
- Oui c'est super Lucas! Et merci Peyton, je sais !
- Brooke est une véritable amie" fait Jake en me regardant dans les yeux. Je lui souris timidement et lui file une tape sur l'épaule " Qu'est-ce qu'une fille ne ferait pas pour tes beaux yeux Jagielsky ?! Et avant de me répondre, sache que c'est de la rhétorique !"
Il se marre mais les deux autres restent perplexes.
" Quoi ? Vous n'êtes pas heureux pour Jake ?
- Si si, mais... je ne savais pas que vous étiez aussi proches." répond Peyton.
" Ah çaaaaa ! On a jamais caché être amis.
- Non c'est que... je pensais que vous étiez bons copains, pas de vrais amis...
- Mais ma petite Peyton, à force de rester dans ton monde tu loupes des choses!
- Moi non plus je ne savais pas...
- Mais mon ptit Lucas, à force de rester dans ton monde tu loupes des choses!
- Brooke !
- Brooke !
- Ne me Brookez pas tous les deux en même temps ça fait trop... vieux couple!" et je leur tire la langue.
" En fait, avec Brooke on s'est toujours bien entendu. Et puis quand elle a appris pour Jenny, au Karen's Café quand je l'ai dit devant tout le monde, elle est devenue un peu ma confidente. Elle m'a gardé plusieurs fois la petite, notamment quand Peyton ne pouvait pas.
- Normal vous sortiez ensemble !
- Aheum, Brookie, chérie, j'essayais de ne pas dire ça comme ça justement.
- Et je mets les pieds dans le plat, logique! Désolée J. !
- Pas grave. Donc oui, Brooke m'a souvent gardé la petite, et puis quand j'ai déménagé on s'appelait régulièrement ou on s'envoyait des mails.
- Je n'en savais rien...
- Je ne te dis pas tout P. !
- Oh que si !
- Oh que non !
- Oh que si !
- Oh que non !
- Les filles, vous voulez qu'on vous balance de la boue dessus ?
- Jake Jagielsky, vous n'avez pas honte ?
- Non, même pas !"
Je lui file une tape derrière la tête. " Ca t'apprendra a jouer les pervers !
- Gnagnagna!
- Retour à la case gamineries !" fis-je en me marrant. Les deux autres nous regardent, largués.
" Bon, le Leyton a l'air de vouloir aller faire des cochonneries.
- BROOKE !
- Quoi ? Ne me Brooke pas Sawyer!
- Alors fais en sorte de ne pas le mériter !" dit-elle en souriant.

" Par contre, Houston nous avons un problème.
- Houston, c'est moi ?
- Affirmatif Sherlockeyton !
- Faudrait savoir j'suis Sherlock ou Houston ?"
Je me frappe la tête avec la paume de ma main.
" T'es un cas désespéré. Mais là n'est pas notre problème. Le problème est que la partie réservée aux invités est prise. Conclusion, toi et Lucas de votre côté de la chambre, Jake et moi de l'autre. C'est ok pour vous les garçons ?
- Tu veux dire que tu vas dormir avec Jake ?
- Heu... A moins que tu veuilles qu'il dorme par terre pendant deux mois ?!
- Non non mais c'est que... ça va pas faire bizarre ?"
Elle me cherche là ? Restons zen.
" Bizarre pour quoi ?"
Regard de la blonde à Lucas, à Jake, à Lucas, à Jake, à moi.
" Bé aheum... On peut se parler seule à seule ?" Puisqu'elle me chope le bras et m'entraîne vers l'autre bout de la pièce, je vois pas comment je pourrais refuser mais bref, passons.

" Brooke, tu veux dormir dans le même lit que Jake ?
- En quoi est-ce un problème ? On est amis...
- Oh Brooke, tu ne vois vraiment pas où est le problème ?
- Non. Ah moins que tu ais peur que je couche avec lui, bien sûr.
- ...
- Alors c'est ça le problème ? Que je puisse coucher avec Jake ! J'hallucine !
- Je... je ne l'ai pas dit comme ça.
- Mais ça revient au même! Déjà je ne couche pas avec tout ce qui a un pénis, ensuite je sais que toi et Jake vous avez une histoire, et enfin je le respecte trop pour faire quoique ce soit de stupide. Mais apparemment la Marie-couche-toi-là que je suis ne saurais pas se retenir. Sache que je ne suis pas nymphomane Pey. Et puis vue que tu couches avec mon premier amour, je ne pense pas que tu ais de leçon à me donner sur le sujet.
- Je..
- Bien, je vois que c'est arrangé !" fis-je en souriant de nouveau. "Jake, chéri, viens faire un petit 69 avec moi pendant que les deux autres se demanderont comment ne pas faire de bruit pour ne pas qu'on vomisse en les entendant jouir ! "
Je cligne des yeux en regardant l'assemblée, mon ptit faux sourire aux lèvres, et je tourne les talons. Nan mais oh, pour qui ils me prennent ? J'aimais bien avoir ma petite Peyton pour moi toute seule. Lucas vient encore tout gâcher. Heureusement que J. est là. Cet été s'annonce plus nase que prévu. Comme toujours, quelque chose vient contredire mes plans.


***** ***** *****



"Jake, tu dors?
- Non... Et toi ?
- Je me demande justement..."
On rigole puis je me tourne sur le côté et il tourne sa tête vers moi.
" Je suis désolée pour ce qui s'est passé dans la cuisine.
- C'est pas grave...
- Si ça l'est. Je me suis emportée comme une crétine. On avait dit que si on tombait face à eux on se comporterait en adultes et j'ai même pas réussi ça. Mais... je n'aime pas quand elle oublie qu'on est les meilleures amies du monde et pas juste la blonde mystérieuse face à la brune allumeuse...
- Ne te résume pas à deux mots. Tu es brune, tu es une allumeuse, mais t'es aussi intelligente, dynamique, distinguée, maligne, ravissante, pleine de vie, charismatique, digne, t'es une personne de confiance et une excellente amie. Pey a u n peu pété un cable parce qu'elle n'a pas l'habitude de me voir avec d'autres filles, et puis elle a pas l'habitude de nous voir tous les deux en tant qu'amis... Elle s'imagine que deux célibataires ensemble... et puis surtout, comment tu pourrais résister à mon charme fou ?"
J'explose de rire.
" Merci J.
- C'est rien. C'est à ton tour !
- Mon tour de quoi ?
- De me complimenter !
- J'hallucine ! Alooooors... "
Je me jette sur lui et le chatouille.
" Ca te va comme compliments ou t'en veux plus ?
- Non ça ira merci. Laisse moi reprendre mon souffe.
- Ca veut dire que JE suis à couper le souffle ?
- Brooke, arrête de me faire rire je t'en supplie, j'arrive plus à respirer !"
Je me marre comme une folle et le relâche.
" De toutes façons il faut arrêter avant q'ils ne s'imaginent que je te viole.
- Attends. (criant) SACHEZ QuE JE VAIS BIEN, BROOKE A TENTE DE ME VIOLER MAIS JE ME SUIS DEFENDUE EN L'EMBRASSANT SAUVAGEMENT"
J'éclate de rire (encore) "Putain t'es con !
- LES DEUX IDIOTS, ON ESSAIE DE DORMIR.
- ON VOUS ENTEND VOUS EMBRASSER BANDE DE GNOMES !"
On se marre encore avec Jake alors qu'on entend les deux autres soupirer. Bé quoi ? Ok on est trop cons ! J'adore !
Je repose ma tête sur l'oreiller.
" Bonne nuit J.
- Bonne nuit B."





A suivre...
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 07/09/2007 18:42:12    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Est-ce que je vous mets aussi le chapitre 5 ? Naaaaaaaaaaaaaaan
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 07/09/2007 18:47:05    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Pour ma Molkie, pour avoir partager ses ptits coeurs avec moi cheerleadeur






Chapitre 5. In Between...








19h. A la maison. Dans le salon. Allongées comme deux loques que nous sommes.



Lucas et Jake entrent dans la pièce munis d'assiettes contenant des macaronis. Miam !
On se mate un petit film entre potes et quand "the end" apparaît sur l'écran, je débarasse la table basse.
" Quelqu'un veut un ptit cocktail maison ?
- Ouiiiii !
- Ok je rapporte ça !" fis-je en souriant.


20h45. Cuisine.

" Brooke ?"
Je sursaute. " Ah putain Lucas, tu m'as fait peur !
- Désolé. Je peux te parler deux minutes ?"
Ouulaaaaa qu'est-ce qu'il me veut lui ?
" Bien sûr. "
Je pose la dernière tranche de citron sur le quatrième verre.
" Voilà j'ai finit, je t'écoute. " dis-je en me retournant face à lui. " C'est quoi ce que tu tiens dans ta main, ça ressemble à ton livre...
- Oui, c'est lui... Il va être publié, j'ai signé le contrat avant de venir ici...
- Eh mais c'est génial, sale cachotier je savais pas !! Félicitations Lucas, je suis super fière de toi !"
Je le prends dans mes bras instinctivement puis relâche mon étreinte.
" En fait je dois apporter les dernières retouches, et j'aimerais avoir un avis impartial de quelqu'un qui me connait vraiment... J'aimerais que tu le lises, et que tu me dises ce que tu en penses...
- Je...
- T'es pas obligée hein, je te rassure. C'est juste que mon éditrice m'a dit que je pouvais, que ce serait peut-être mieux vu que c'est autobiographique. Elle m'a conseillé de réfléchir à une personne qui pourrait faire ça pour moi, et j'ai immédiatement pensé à toi...
- Oh.
- Je vois ue t'es pas emballée par l'idée, c'est pas grave..."
Il tourne les talons et s'apprête à ressortir.
" Non, attends, Lucas ! "
Il plonge ses yeux bleus dans les miens.
" Tu devrais demander à Peyton, ce n'est pas mon rôle de faire ce genre de choses, tu sais...
- Peyton ne sera pas objective. Je sais que tu me diras ce que tu en penses sincèrement, sans détour et sans pincette.
- Je ne vois pas pourquoi je ne dirai pas si je n'aime pas... si je le lis bien sûr.
- Voilà, c'est exactement pour ça que j'aimerais vraiment que tu acceptes.
- Je... je ne sais pas... "
Il me fait son regard triste de chien battu, le salaud !
" Tu y tiens vraiment ?
- Oui. "
Je lui tends ma main. " J'en serais ravie, Luke... "
Son visage s'illumine et il pose le livre dans ma paume.
" Merci Brooke, merci !
- Merci à toi d'avoir pensé à moi."
Il sourit et me tourne le dos alors que je regarde la couverture. Alors voilà ce à quoi il a consacré ses dernières années, sa vie dans un bouquin...
" Ah, et Brooke ? "
Je lève les yeux vers lui.
" Pas un mot à Peyton, hein? Sinon elle va insister pour le lire et je veux d'abord ton avis..."
J'acquiesce, pas convaincue, et il repart au salon.


21h 15.

" Et voilà mes ptits chéris, cocktails maisons par Brooke Davis ! "
On trinque tous gaiment " A nous, à ses vacances Californienne !" et puis Peyton fait une tête bizarre.
" Quoi ? T'aimes pas Sawyer ?
- Ca me rappelle quelque chose...
- Ah ? C'est peut-être Rachel qui t'a fait goûter. C'est sa recette !
- Rachel? Non je crois pas, la seule fois où j'ai bu quelque chose de sa composition j'ai finit complètement bourrée, à chanter dans les couloirs d'un hôtel...
- Et à vomir Pey. N'oublie pas le vomi.
- Beurk, merci Luke de me rappeler ça ! Bien que j'en ai de très vagues souvenirs.
- A l'hôtel ? Je ne me souviens pas de ça.
- C'était quand tu étais à ton défilé, mais que tu es rentrée plus tôt."
BAM ! Gros flash back d'un an dans le passé. La mannequin droguée, moi pleurant dans le taxi, moi appelant Lucas, moi rentrant à l'hôtel et les voyant dans le même lit, moi pleurant sur l'épaule de Lucas qui me dit qu'il ne s'est rien passé et que c'est moi qu'il aime...

" Brooke? Brooke woo hoo ?!"
Peyton claque des doigts devant mes yeux. Je secoue la tête et me force à sourire "Désolée, j'étais partie ailleurs.
- Oui j'ai cru voir ça ! T'étais où ?
- Dans un couloir d'hôtel en train de comprendre quelque chose...
- Hein ?"
Lucas préfère boire un coup et trouver le sol passionant alors que Sawyer m'interroge du regard. Je détourne la tête vers Jake, lui lançant un SOS d'une Brooke en détresse.
" Bonnnnn, moi je suis claqué je vais aller dormir.
- Je viens aussi !" fis-je en me levant d'un coup.
" Vous éteindrez les lumières les tourtereaux !"
Je suis Jake dans les escaliers.
"Merci J. !
- C'est normal. Tu m'as parlé de ce truc quand tu les a trouvé dans la même chambre d'hôtel, j'ai de suite fait le rapprochement.
- Et toi tu n'y étais même pas, certaines personnes font vraiment des impasses sur certaines choses. Enfin bon, passons !"




21h45.

" Qu'est-ce que tu lis ?
- Le bouquin de Lucas. Je dois le commencer, il m'a demandé de lui donner mon avis.
- Tu me feras lire les passages croustillants ?
- Heu... si y a des scènes de cul je lui fais bouffer son bouquin !
- Je lui ferais avaler la moitié par le nez, toi la moitié par la bouche, ok ?
- Equipe de choque Brake, attention nous voilààààà !"
On se marre et je me plonge dans la lecture du livre.

" Cette année avait commencé trop bien.

Que faut-il de plus à un être humain que d'avoir un but pour avancer? Sans raison de vivre, nous sommes perdus. Ma mère est revenue de ses vacances ravie alors que j'ai passé les miennes à me lamenter. Vous avez déjà dit à quelqu'un que vous l'aimez? Si vous l'avez déjà fait, vous devez comprendre la frustration, le désespoir dans lequel une réponse que l'on aurait préféré ne jamais entendre arrive jusqu'à nos oreilles. En quelques mois, j'ai trouvé et perdu mon petit frère, ma mère s'est remise à aimer et à quitter la ville pour rejoindre l'être cher, ma meilleure amie de toujours a foutu le camp avec un chanteur même pas charmant, abandonnant mon frère au passage, et la fille dont je suis amoureux a quitté la ville. Il ne me reste plus que Peyton Sawyer. Blonde, dessinatrice, pessimiste, mystérieuse, drôle et aussi désespérée que moi. Quelle paire de crétins ! C'est Sempé qui a écrit "Quand je suis déprimé, les raisons pour lesquelles je suis déprimé sont profondes, essentielles, fondamentales. Il m'arrive d'être heureux, bien sûr. Mais les raisons pour lesquelles je suis heureux sont si futiles, si ténues, que ça me déprime." C'est ça. C'est ça que nous avons vécu. Deux mois à deux, ça laisse le temps de réapprendre à se connaitre, à rire, à tenir et à compter sur quelqu'un quoiqu'il arrive. A devenir inséparables. Et ça rend heureux. Passer du temps ensemble redonne le sourire. C'est tellement bête, mais tellement vrai... Peyton un jour m'a dit que .... "

Je lis ces mots et ils me poignardent le coeur. Je suis pétrifiée sur place. Alors quoi ? C'est vrai qu'ils ont été plus ou moins abandonnés par tout le monde cet été là... et moi ? Hein ? La différence c'est qu'il n'y avait personne pour moi, pour m'apprendre à " rire, à tenir et à compter sur quelqu'un quoiqu'il arrive", comme il dit. Et donc ? Ca les autorisaient à faire ce qu'ils ont fait ? Raaaah je sens que ce livre ne va pas être une partie de plaisir.




23h30.


ZzzzzzZZZZZzzzz.



**************************************************************************************************************************





20 juin 2010, 8h 15. New York. Mon appartement.



" Putain de réveiiiiiiil !"
Je le jette à travers la pièce. Fais chier fais chier fais chier. Je vais être en retard si je ne me lève pas. Dernier exam aujourd'hui. Pour la forme, je sais déjà que j'ai mon année. Mon diplôme. La fac c'est donc fini. Yeeeeeaaaahhh!

J'enfile un jean et un t-shirt, je chope un beignet et je file.



8h 55, salle d'exam.

Le prof entre dans la salle.
" Bien, je vais vous distribuer les sujets. Nous sommes le 20 juin, il sera 9h. Vous avez jusqu'à 12h. Bonne chance à tous. "
Elle s'aproche de moi et me murmure " Brooke, 16h dans mon bureau. "
J'acquiesce alors qu'elle pose le sujet sur ma table. Cette matière c'est du gateau pour moi, j'aurais fini dans 2h. Attends, 20 juin elle a dit ? C'est la fin de l'université... 20 juin... Putain de merde. Putain putain putain. Faut que je vérifie sur mon calendrier mais il me semble que ... Fais chier.



11h, dans mon appart, en train de zieuter le calendrier.

Et merde. Dans deux jours... Dans deux jours je suis censée être à Tree Hill si je veux respecter le pact fait avec ma bande de potes du lyée. Merde merde merde. Faut que je réserve un billet d'avion.



15h55.

" Brooke? Entre. "
Je passe la porte et la referme derrière moi.
" Tu sais que ce n'est pas trés New Yorkais d'être toujours à l'heure, voir pire! En avance !
- Je sais.
- Tu as du mal à changer toutes tes ptites habitudes de filles des petites villes.
- Peut-être parce que je n'ai pas envie de changer. Je me trouve très bien comme ça. C'est polie d'être à l'heure.
- On ne va pas avoir de nouveau cette conversation Brooke ?
- Non. On ne va pas avoir de nouveau cette conversation. Alors, qu'est-ce qu'il y a ?
- Tes études finies, je me demandais si un emploi à plein temps t'intéresserait...
- Je ... vous ... ?
- Pour une journaliste, tu t'exprimes si mal parfois.
- Ne te moque pas de moi !" fis-je en me marrant.
" Alors ? Qu'en dis-tu Brooke ?
- C'est sérieux ?
- Très.
- Ce serait génial !
- Bien. Viens la semaine prochaine, on verra pour ton contrat.
- Ok. Merci beaucoup Carrie !
- Tu as du talent Brooke, n'oublie jamais ça. Tu ne me dois rien. Tu as beaucoup travaillé pour ça.
- Oui, mais tu m'as donné une chance.
- Allez, file. Ton petit ami doit t'attendre.
- C'est fini avec Matt.
- Aie. Attends... je connais un excellent médecin qui me prescrivait toujours ça pour mes peines de coeur."
Elle écrit quelques choses sur une feuille et me la tend. Je la lis à haute voix "Pina colada et fous rire entre copines ?
- Eh, c'est un remède miracle !
- Merci Carrie, c'est ce que je vais faire.
- A la semaine prochaine. Je t'appellerai pour fixer un rendez-vous.
- Ok pas de soucis. Bon week-end à toi."
Je lui serre la main et m'en vais. Chouette chouette chouette! Je relis sa feuille et souris en la mettant dans la poche arrière de mon pantalon.




***** ***** *****



18h 00. Dans ma chambre. En train de pianoter sur mon meilleur ami: mon ordinateur, j'ai nommé... James !


" Vous n'avez jamais eu cette sensation de vous être endormi un jour, et de vous êtes réveillés quelques jours plus tard, que tout était passé si vite que tout était flou ? Eh bien imaginez ce que cela vous ferait si on ne parlait plus en heures mais en années. Rebecca avait l'impression d'avoir dormi pendant quatre ans. Quatre longues années. Qu'elle avait erré, comme si elle n'avait été qu'un somnambule pendant tout ce temps. Elle s'était fixé des buts. Et elle les avait atteint. L'un après l'autre. Chaque chose obtenue laissant place à un nouvel objectif à touché du bout des doigts, puis à attraper à pleine main. Elle avait rêvé de beaucoup de choses dans son enfance, elle avait souhaité bien plus en grandissant. Et toutes ses ambitions naïves s'étaient dissolues les unes après les autres. Une fois qu'on n'a plus rien à espérer, on se crée d'autres envies, ou on tombe à jamais. Elle est tombée. Mais elle s'est relevée la tête bouillonante d'idées. Et plus rien n'a jamais pu l'arrêter. Plus rien, jusqu'à aujourd'hui. Comme si tous ses fantômes lui revenaient dans la figure en une seule phrase. Retour à la maison. Mais ce n'est plus chez elle à présent. Qu'est ce que c'est là bas ? Un lieu de souvenirs. Mais son présent, elle le connaissait. Il n'était pas là-bas. Alors pourquoi y retourner ?
Parce que les promesses, ce sont les seules choses auxquelles elle a toujours cru. La promesse de devenir quelqu'un. Pas pour les autres, pas une star, pas une personne adulée, ou désirée. Etre quelqu'un pour elle-même. Pour se respecter. Et de là, promettre aux autres. Mais une promesse faites il y a quatre ans, aujourd'hui un vrai boulet enchaîné à ses souvenirs, était elle encore valide? Elle chassa cette pensée de sa tête, ouvrit son placard en commença ses valises. C'était important pour la Rebecca d'il y a quatre ans. Pour l'enfant qu'elle était. Qui sait ? Peut-être qu'elle se rappellera où à filer si vite le temps en retournant sur des lieux autrefois connus par coeur."

Je n'ai même pas envie de relire ce que je viens d'écrire. Ca doit être mauvais. Je me suis emballée, j'ai écris sans réfléchir. Je ne dois pas parler de moi de façon aussi limpide. C'est mauvais, mauvais, mauvais ! Un véritale auteur doit pouvoir faire de la fiction. Mais je ne suis pas un auteur, qu'est ce que je dis? Je suis journaliste putain ! Oui mais pas une vraie de vraie, j'écris ausi. Comment ça je vire schizo ? Aaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh. Brooke la vilaine et Brooke la vilaine bis, sortez de ma tête !


19h 00.

" Brrrrooookeeee ? "
Je ne bouge pas. Je suis allongée sur mon lit comme une merde et j'y reste.
Rachel pointe le bout de son nez dans ma chambre.
" Ohhhhhh ma puce, qu'est-ce que tu fous ? Allez viens ! Au programme: alcool et escroqueries de mecs au billard ! Allez debouuuut! "
Elle me tire par les bras et je ronchonne (pour la forme, parce que je sais que je n'aurais pas le pouvoir de résister à Rachel bien longtemps.
" Allez, enfile une veste, prends ton sac et rejoins moi en bas !"

Je soupire. Je me souviens de la lettre dans mon jean. Je la ressors.
" Pina colada & fous rires entre copines. "
C'est exactement ce dont j'ai besoin. Allez hop ! Je chope Chad, mon téléphone portable, et je file la rejoindre. Elle est assise devant notre immeuble, une clope au bec. Je lui prends et tire une bouffée. Elle me crie dessus et récupère sa cigarette.



20h 00, dans notre bar à cocktails & à drague préféré.


" Brooke, tu as pensé à nos retrouvailles avec Tree Hill ?
- C'est dans deux jours.
- J'avais oublié jusqu'à aujourd'hui. Quand j'ai vu la date, ça m'a fait un choc... Je ne suis pas sûre de vouloir.
- Tu dois y aller Brooke.
- Pourquoi ?
- Parce que c'est une promesse de lycéen.
- Oh pitié Rach, pas toi !
- Quoi, pas moi ?
- La vérité !
- T'es pas curieuse de revoir les autres ?
- On les a déjà revu Rach !!
- Oui mais... tous ensemble, comme promis, et puis... ça fait un moment qu'on les a pas vu.
- Arrrêêêêête on les voit tout le temps !
- Si c'était vrai, tu ne te mettrais pas dans des états pareil."
Et sur ce elle boit le reste de son verre cul sec et s'élance vers le bar. Forcément, un bogoss brun aux yeux verts y boit avec un de ses potes. Je me marre, bois mon verre à mon tour et me dirige vers eux, Rach déjà en position de chasseresse.
Bé quoi ? On a le droit de se faire offrir des verres non ?! *smile*



2h 20. Dans mon lit.

Est-ce que c'est vrai que j'ai peur ?


22h 30.

N'importe quoi ! Ce sont mes potes de toujours !


22h 32.

.... que je n'ai qu'aperçu depuis des mois.


23h 34.

.... des cartes, des mails, des coups de téléphone.


23h 35.

.... de temps en temps.

23h 37.

.... histoire de retracer les grandes lignes.


23h 42. Devant mon ordi.

Dernier mail d'Haley "Ca va comme on peut... Tu sais ce que c'est. Je dois te laisser, James m'appelle. Bisous à bientôt !
Haley.
PS: Nathan me dit de te dire bonjour de sa part.
PS 2: James demande quand sa marraine viendra lui rendre visite."


23h 45.

C'est aussi pathétique que ça en a l'air ?


23h 48. De nouveau allongée dans mon lit à mater le plafond.

Tout à tellement changé entre nous.


23h 49.

Et en même temps, on est toujours tellement proches... Et tellement distants.


00h 02.

Ok, j'ai peut-être ls jetons. On s'est jamais tous retrouvé ensemble depuis. Comment a t on évolué en tant qu'individu, séparément des autres? Et comment évoluera-t-on de nouveau dans le même bocal ?
Ca fait peur... Non ?


00h 06.

Si.




A suivre...
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
Milo's Girl
Trouffion de Bronze

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 1 916
Localisation: Quelque part dans le monde...

MessagePosté le: 11/09/2007 20:30:44    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

*passe, se rend compte qu'elle n'a pas comm', repars tout aussi discrétement*
______________________________________________
ApasA Powaaaaaaa, Mojito Powaaaaaaaaa et autre champagnissisme
Un esprit embrumé dans un corps imbibé
Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 23/09/2007 19:12:18    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Chapitre 6. My hero.







" Brrrrrrrrrrrrrooooooookkkkeeee ?! "

Mmllhhhhhhffffff. J'ai pas envie. Je traine des pieds. NA !

" BRRRRRRRRRRROOOOKEEEEE !!!!!! "

Raaaaaaaah.
" Oui c'est bon j'arrive Rach !!!! "

" Au revoir petite chambre. A très vite. "
Je prends mon sac et referme la porte derrière moi.


" Bé alors ?! Ca fait 10 minutes que je klaxonne!
- Je sais.
- Bé alors ?
- ....
- Brooke ?
- Hum hum ?
- T'es sûre que ça va ? Tu préfères qu'on reste ici ?
- Ohhhhh oui s'te plaiiiiitttt ! T'es la meilleure !!!!
- Et c'est pour ça qu'on y va !
- QUOI ? Tu viens de dire que... Raaaah Rachel !
- Brooke !
- Rachel !
- Brooke !
- Rachel !
- Brooke !
- Rachel !
- Brooke !
- Rach..... RACHEL t'as démarré la voiture !
- Bé alors ?
- On avait pas fini de discuter de si on y va ou pas !
- Attache ta ceinture poupée, direction l'aéroport !
- Mais heuuu...
- LALALAAAAAA j'entends rien !
- Pfffff !"
Je croise les bois contre mon ventre et je ronchonne pendant que Rachel chante à tue tête.



***** ***** *****



" Allez, Brookie, fais pas ta tronche de cake !
- Si je veux faire ma tronche de cake, je fais ma tronche de cake !
- Allezzzzzzzz !
- Non.
- Allezzzzzzzz !"
Je tourne la tete et voit qu'elle me fait son ptit sourire angélique. Je lève les yeux au ciel et me détourne vers le hublot. Je ne céderai pas !
" Broookiiiinounettteeeee...
- Quoiiiiii ?" fis-je en la regardant. Je vois alors qu'elle fais une grimace qui pourrait faire se demander n'importe qui si son père n'était pas un gorille et sa mère une humaine désaxée. J'explose de rire et elle sourit fièrement. J'essaie de reprendre mon sérieux mais j'en peux plus, j'ai mal au bide.
" Ok c'est bon Rach, arrête ça.
- Répète après moi: Vive Tree Hill.
- Vive New Yorkkkkkk !
- Raaaah. C'est pas ce que j'ai dit Brookinounouette Davisounette.
- Arrête de me débiliser.
- C'est moi que je débilise.
- Alors arrête.
- Arrête de me dire d'arrêter.
- J'arrête de te dire d'arrêter si j'veux arrêter d'abord !
- Arrête de faire ta gamine !
- Arrête de me dire d'arrêter alors que tu veux que j'arrête de te dire d'arrêter.
- Arrête de....
- Mesdemoiselles ?"
On se tourne d'un bond vers l'hôtesse.
" Je peux vous servir quelque chose à boire ?
- Une tequila.
- Une vodka.
- Aheum... Sans alcool ? Dans l'avion nous ne servons que des boissons non-alcoolisées à part pour les voyageurs en 1ère classe.
- Fais chier.
- Brooke, ne sois pas malpolie ! Mais vous pourriez ne pas faire la conne et nous servir ce qu'on demande, sinon je vois pas l'intérêt de demander ce qu'on veut...."
Elle se casse voir d'autres passagers.
" Qu'est ce que j'ai dit ?"
J'explose de rire alors que Rach se demande VRAIMENT si elle a dit un truc de mal ! Je l'adoooooore!


***** ***** *****


" T'es prête ?"
Je me tourne vers Rach et je fais la moue. Je sais pas si je suis prête moi...
" Allez, courage ma belle !" Elle me prend le bras et on pose en même temps le pied sur le sol Tree Hillien.
Wow. Ca y est, on y est.
Elle m'entraîne vers l'aéroport pour récupérer nos bagages. Mon esprit est totalement à l'ouest...
Je vois à peine ce qui se passe, comme si j'étais en dehors de mon corps, et que je regardais ce qui m'arrivait.

" Brooke, on y est . "
Je ferme les yeux deux secondes et les réouvre. Waouw. J'y suis. ON y est ... Je suis revenue plein de fois ici, mais aujourd'hui c'est différent. Aujourd'hui je sais que demain sera différent. Vous me suivez là ? Demain, le grand jour des retrouvailles des potes de lycée. Demain....
Enfin techniquement, c'est pas censé être demain, mais ils ont fait cette réunion d'ancien élèves demain, et bref... On a préféré décalé la date de quelques jours plutôt que de devoir nous éloigner trop longtemps de nos villes, nos boulots, no nouvelles vies...

Je frappe deux coups à la porte, et quelques secondes plus tard, elle s'ouvre à la volée.
" Brooke, ma chérie !"
Karen m'enlace puis se défait de son étreinte et me regarde de haut en bas "Tu as encore maigri toi ! Je t'ai préparé un de tes plats préférés, on va t'engraisser ma belle ! "
Je lui souris et entre dans la maison alors qu'elle se pousse pour que je puisse rentrer. Rachel me suit.
" Mme Scott, merci de nous recevoir... encore.
- C'est un plaisir Rachel! Et appelle moi Karen, ça fait au moins cent fois que je te le répète !
- Je suis toujours une lycéenne devant vous. Vous avez une telle prestence,une telle classe...
- Heu... Bien merci Rachel. C'est très gentil.
- Vous êtes mon modèle, vous savez....
- Ton modèle ?
- Oui... J'ai toujours entendu Brooke parlez de vous comme si vous étiez la plus courageuse des femmes sur cette Terre, et quand j'ai eu l'occasion de vous connaitre, j'ai su qu'elle avait raison. J'ai une grande estime pour vous...
- Merci beaucoup Rachel, merci..."
Karen a les larmes aux yeux, je la prends dans mes bras et l'entraine vers le salon alors que Rachel mets ma valise dans la chambre (elle est trop choupi).


Après le diner, Rachel débarasse la table puis revient quelques minutes après dans la salle à manger, sac à main à l'épaule.
" Bon, mesdames ... je vais vous laisser moi. "
On se tourne vers Rachel. Karen ne comprend pas. "Rachel a décidé de squatter chez Mouth.
- Ohhh, oh d'accord. Bien. Ca t'évitera de dormir sur le canapé comme ça !
- Tout à fait ! " fait ma coloc en se marrant. " Bon allez j'y vais. " Elle se penche vers le canapé pour me faire un bisou sur la joue "Appelle moi B. Bonne soirée Karen. A demain matin.
- Tu prendras le petit déjeuner avec nous ?
- Je verrai. Je dirai ça à Brooke ce soir au téléphone.
- Ok.
- Passe le bonjour à Mouth pour moi.
- Pas de problème B. !
- Rrrrrrr !
- Brrrrrrr !
- Rrrrrrr !
- Brrrrrrr !
- Les filles ?
- Désolée !!
- Désolée !!"
On se fait un clin d'oeil puis la tornade rousse s'éclipse. Je me retourne vers Karen.
" Lucas a déserté pour la soirée ?
- Oui. Il m'a dit qu'il devait se ballader.
- Il aime bien marcher dans Tree Hill, se retrouver avec le vieux Lucas qui a habité ici...
- Des fois je me demande si tu ne connais pas mon fils mieux que moi !"
Je rigole "Mais non Karen, mais vous avez fait un excellent travail sur ce garçon, le pauvre est incapable de mentir ou de garder un secret! On lit en lui comme dans un livre ouvert !
- Hum... Je ne dirai pas ça de tout le monde.
- Je le connais depuis plus longtemps peut-être !"
Elle semble pensive. Elle reprend la parole quelques minutes après.
" Tu sais Brooke, j'ai toujours pensé qu'Haley et Lucas finiraient leurs vieux jours ensemble, dans une maison de retraite, à se souvenir du bon vieux temps... Que leurs enfants iraient dans les mêmes écoles, qu'ils grandiraient ensemble et qu'ils seraient amis comme ces deux là... Et puis.... je ne sais pas. Ils ont changé je crois. Ils n'ont plus la même relation, n'est-ce pas ?
- Ils sont toujours amis. Ils s'appellent toujours l'un l'autre "meilleur ami"
- Je sais. C'est un mensonge, non ?
- Je ne crois pas."
Silence. Bien sur que c'est un mensonge, mais Karen les a toujours vu comme des entités inséparables, ils essaient de la protéger, et de se protéger eux même en essayant de rester amis... Pas facile de devenir adultes, hein ?...

" Karen, je vais aller me balader un peu, voir si Lucas n'est pas en train de faire des folies de son corps !
- Tu as cette facilité à me rappeler que mon fils a des relations sexuelles, ça me consternera toujours Brooke !
- Désolée !" fis-je avec un petit sourire gêné et en me tordant les mains. Elle me les attrape et sourit sincèrement "Je te fais marcher Brooke. J'ai toujours aimé ton dynamisme! Et depuis que je t'ai vu pour la première fois, toi et tes fesses penchées sur le tatouage et les lèvres de mon fils dans le coma à l'hopital, je pense que je peux tout supporter!
- Aheum... J'y vais !" je prends mon sac et fais mine de courir dehors. Elle se marre bien à me rappeler ces histoires ! HAHA sacré Karen! J'ai pas eu de vraie mère, mais ces dernières années, elle en a été une pour moi. C'est magnifique d'avoir une famille sur qui on peut compter. Si si, je vous assure.


***** ***** *****



Je marche sans réfléchir et mes ptites jambes me portent où ? Là où celles de Lucas l'ont porté, bien sûr !

" Eh toi " dis-je simplement en m'asseyant à côté de lui.
Il se tourne vers moi et sourit.
" Bonsoir Brooke. Bon voyage ?
- Oh non, ne commençons pas avec des futilités du genre, enleve ton t-shirt, baisse ton pantalon et écarte mes jambes que les choses sérieuses commencent!
- Brrrooooke !
- C'est pas maintenant qu'il faut crier mon prénom bogoss !"
Il lève les yeux au ciel et se marre avant de me serrer dans ses bras. Je sens ses mains careser mes cheveux.
" Tu m'as manqué Brooke...
- Toi aussi Luke. "
Il relâche son étreinte et je passe ma main sur son visage.
" Qu'est-ce qui t'arrive ?
- .... "
Il s'assoit et regarde devant lui, sans rien dire. Je me pose a côté de lui et fixe droit devant moi à mon tour, suivant son regard, le laissant réfléchir. Quelques minutes plus tard, je sens sa tête se poser sur mon épaule. Mon bras entoure sa taille instinctivement.
" Je ne suis pas sûr d'être prêt....
- A la revoir ?
- Oui.
- Tu veux savoir ce que je crois? Je pense que t'es bien plus fort et bien plus courageux que ce que tu veux bien t'admettre !
- Je sais pas...
- Si je te le dis !
- Brooke Davis a toujours raison hein ?
- Toujours ! Même toi tu l'admets tu vois ! Tout arrive !"
Il rigole puis reprend son sérieux. Il a relevé son visage vers moi et plonge son regard azur dans le mien.
" Tu resteras avec moi hein ?
- Bien sûr, couillon va! "
Je le fais gicler sur le côté et me relève. Je chope le ballon de basket et tout en marquant un panier je lui crie que c'est qu'une mauviette qui n'arriverait même pas à me battre sur un terrain ! HAHAHA !



25 minutes plus tard, je suis en train de marteler le dos de Lucas qui me porte comme un sac à patates sur son épaule. Hhihi! Ca m'a trop manqué pendant ces deux mois !



***** ***** *****



20h15. Maison de Karen.


" Ah les enfants vous voilà ! "
Je souris à Karen et elle nous dit de passer à table. J'aime bien me retrouver là, au milieu de leur petite famille. Ils ont subi beaucoup de dommage (l'abandon de Lucas par son père, la mort du père de Lilly... ) et pourtant ils sont tous tellement unis, et ils forment la parfaite famille pour moi. Oui, parfaite. Ils s'engueulent, ils se chamaillent, mais ils se parlent, ils sont là les uns pour les autres, ils s'aiment et se respectent. Ils sont présents dans la vie des autres. Oui c'est ça le truc: ils sont présents dans la vie des autres. Avec une vraie figure parentale (Karen) et des enfants dévoués et attentionnés à leur mère autant qu'elle l'est avec eux. Parfaite famille je vous dis !
A chaque fois que je suis à leur table, seule avec eux, je me sens privilégiée. J'ai la sensation d'appartenir à quelque chose de tellement fort... ça me berce d'illusions en me disant qu'un jour peut-être j'appartiendrais à une famille presque aussi bien que la leur. Que j'aurais une famille, tout simplement.

Lucas claque des doigts devant mes yeux. Je réattéris sur Terre.
" T'étais où ?
- Ailleurs.
- Oui ça j'avais vu Brooke. Mais où ailleurs ?
- Je pensais à votre famille...
- A notre famille."
Je me tourne vers Karen.
" Pardon ? "
Elle vient juste de revenir avec une tarte à la main. Elle la pose sur la table avant de me répondre, l'air de rien, comme une évidence " Bé... Tu sais bien que tu fais partie de la famille ma chérie. "
Je ressens ses paroles comme une espèce de bombe qui traverse mes oreilles, mon cerveau, puis qui atteint mon coeur et l'explose en milliers de petits morceaux de bonheur. Comme si d'un seul coup, j'avais envie quelque chose auquel me ratacher. C'est con hein, parce que finalement, ça change en rien les relations que j'ai avec eux, mais le fait qu'elle dise que j'ai ma place ici, non pas en tant qu'invité mais en tant que membre de la famille ça me...

" Brooke, ça va ? "
Lucas est penché vers moi, l'air embêté et triste.
" Oui, pourquoi ?
- Tu pleures. "
N'importe quoi lui ! Je passe une main sur mes joues et elles sont humides.
" Oh... Je.. je crois que c'est parce que je suis touchée parce que tu viens de dire Karen.
- De quoi ?
- Que... Que je fais partie de votre famille.
- Oh ma puce, tu l'avais compris ?
- Je ne sais pas si je l'avais compris ou non, mais l'entendre... "
Lucas me sourit et m'essuie les joues. Je souris à mon tour alors que Lilly me tend un mouchoir. Ils me regardent tous attendris.
" Merci. Je suis désolée j'ai l'air d'une crétine !
- Mais non voyons !
- Merci Karen.
- On sait ce que représente une cellule familiale pour toi Brooke..."
Je regarde Lucas qui me prend le bras. Lilly vient sauter sur mes genoux et s'amuse à entortiller mes cheveux autour de son doigt "Lucas a dit que Lilly elle peut dire que Brooke c'est comme sa soeur."
Ohhhhh trop choupie.
" Oui tu peux mon ange. Je serai toujours là pour toi."




***** ***** *****




Lendemain. Fin d'aprem.


J'ai passé toute la journée avec Rachel, à faire les magains, à se souvenir du bon vieux temps ou on claquait tout notre pognon dans des chaussures et des ptites robes (sans oublier les sous vêtements pour épater les garçons) , que des choses dignent d'importance quoi !

Là Lucas eet moi on est en train de se préparer pour la soirée de retrouvailles. Berk. Enfin bref, je suis en train de passer du mascara sur mes cils, super passionant. Vous avez remarqué qu'une fille ne pense à rien d'autre que ses yeux lorsqu'elle fait ça ? Si vous êtes un mec forcément vous ne pouvez pas comprendre pff ! * air hautain * (NDA: délire de l'auteuz, ne faites pas gaffe )


2 minutes plus tard, Rachel. Je sais que c'est elle qui vient de sonner à la porte puisque j'entends crier d'en bas
" Arrêtez de vous bécotter, rhabillez vous et soyez descends dans 30 secondes parce que j'arrive et je ne voudrais pas abimer mon maquillage ! "
Allez comprendre ce qu'elle veut dire par là, cette fille a une case en moins, quelque chose qui tourne pas rond dans sa caboche !







21h.
Arrivés devant le gymnase. Ravie je suis. Rachel chope le bras de Lucas, prends le mien aussi et nous transbahute de force jusqu'à l'intérieur. Elle entre, regarde l'ambiance, voit que tous les hommes ont leur regard portés sur elle et sourit fièrement. " Ca au moins ça n'a pas changé. Que la fête commence, la plus belle (avec toi ma Brookie) vient d'arriver !!!"
Je lève les yeux au ciel et me dirige vers le bar où je vois Skills. Lucas se jette à ma poursuite et s'accroche à mon bras. Okkkkk bé c'est pas ce soir que je vais draguer apparemment. C'est bien parce que c'est lui que j'accepte !
" Alors vous deux, de nouveau inséparables ?
- heu.... trop pas ! "
Lucas me lâche immédiatement et Skills se fout de notre tronche. Il est mort de rire.
" Salaud !
- Ca se saurait si LE couple du lycée était de nouveau ensemble !
- Comment ça le couple du lycée ? On etait pas les seuls !
- Non mais le plus convoité.
- Gné ?
- Gné ?"
C'est bien au moins Lucas est aussi paumé que moi.
" Bé... Lucas était l'un des deux basketteurs et donc des mecs les plus enviés, convoités, désirés et Brooke était LA pom pom girls donc ensemble vous étiez... WOW ! Comme le feu et l'eau, vous voyez quoi ?
- Non trop pas." répondis-je en prenant un verre de punch. Bien sûr que si je vois, je suis pas demeurée! mais je vais pas l'avouer. Ce serait avouer qu'on formait le couple parfait. Débilité d'esprit de lycéen.
Lucas me pique mon verre et le boit d'une traite.
" Ehhhhhhhh ! "
Il s'en ressert un et le boit cul sec aussi. Keskilfou ? Il me redonne mon verre (qu'il a rerempli, trop sympa) et je le voit jeter des ptits regards vers l'entrée. Je suis son regard et voit Peyton et son mec. Aie. Ca va faire mal !
Je bois à mon tour mon verre sans respirer et le reremplit histoire de.
Pey scrute la foule pour nous repérer. Je prends une grande inspiration et m'avance vers elle en souriant. Après tout, je suis contente de la revoir. C'est Lucas qui me refile son stress le connard !
Elle me prend dans ses bras et puis je fais une accolade à Kévin. Je zieute à côté de moi et je vois Lucas sourire gentiment.
" Bonsoir Peyton. "
Et puis là... c'est le drame. Il lui tend la main. Elle arque un sourcil.
" Qu'est ce que c'est que ça ?
- Une main.
- Je sais bien que c'est une main.
- La mienne.
- Mais je sais bon sang! Tu sais que j'ai toujours un cerveau en ma possession ?!
- ...
- Qu'est ce que tu veux que je fasse de ça ?
- Main. Ca s'appelle une main Peyton. C'est pour qu'on se serre la pince comme on dit.
- Je ... Tu veux qu'on se serre la main ? T'es devenu fou ou quoi ?
- Peut-être bien...
- Qu'est-ce qui t'arrives ?
- Remonte deux ans en arrière et tu le sauras.
- Tu vas pas remettre ça sur le tapis !
- Comment je pourrais "remettre ça sur le tapis" alors que je n'ai pas eu de nouvelles pendant deux ans. Et là j'apprends que tu sors avec ce mec. Il est quoi, musicien ?
- Oui.
- Ah. Merde. C'est pire que ce que je pensais."
Il dit ça et tourne les talons. Je le vois franchir la porte et je vois surtout l'air outragé de Pey. Elle devient rouge et je sens que la colère lui monte. J'essaie de détendre l'atmosphère "Oh Peyton tu es magnifique blablabla" Ca marche que dalle. Deux minutes plus tard, elle file dehor. Génial. Qui c'est qui va le ramasser à la petite cuilllère après? C'est bibi. Je me sers un verre de pina colada et me dit que la personne qui a organisé ça a bien fait les choses, j'aurais pas mieux fait ! Qu'est ce que je dis? Bien sur que j'aurais mieux fait! Je fais toujours mieux que les autres HAHAHA. * vérification de la taille es chevills *

1 minute plus tard
Chevilles intactes. Elles ont tellement l'habitude.... *smile*


3 minutes plus tard et un verre de pina colada plus loin.
Peyton réapparait dans la salle, les joues rouges et d'un pas décidé. Elle va rejoindre son bien aimé qui me parle de je ne sais trop quoi depuis 5 minutes. J'ai rien écouté je ne pensais qu'à mes chevilles. Dire qu'il a une conversation inintéressante serait donc un doux euphémisme pour décrire ce que j'ai pu subir.

Peyton: "Je ne vous ai pas trop manqué ?
Son bien aimé: Oh si, toujours mon amour."
Avant que je vomisse pour cause de niaisitude entre deux personnes qui se la jouent rock dans le look mais pas dans leur vie, je m'eclipse poliment et file sur le parvis du gymnase où je trouve Lucas une clope au bec.
" Eh toi. "
Il se retourne.
" Eh...
- Ca va ?
- Non.
- Je t'ai pris un verre.
- Seulement un ?
- Bé... Peut-être bien. Faudrait une fouille au corps pour vérifier !
- T'as un don pour me rappeler ma non-existence de vie sexuelle Brooke !
- C'est drôle, ta mère m'a dit exactement l'inverse hier !
- T'as parlé de ma vie sexuelle avec ma mère ?!
- Heu... Tiens regarde, c'est la pleine lune ! "
Il regarde le ciel " Oh oui t'as raison. Mais ce n'est pas pour autant que j'ai oublié l'histoire de racontage de vie sexuelle à ma mère Brooke! Qu'est-ce que tu lui as dit exactement ?"
Je regarde son entre jambe "T'as peur que j'ai révélé quelques unes de tes astuces pour....
- Broooookeeee !
- Oh oui crie mon nom !"
Je me suis déjà levée, hilare et court à l'intérieur pour ne pas subir les représailles. Hihi j'suis trop con !


2 minutes plus tard, en train de discuter avec Mouth.
" C'est pas trop dur pour Lucas ?
- Si... Mais il va s'en remettre, tu verras !
- Hum... Avec toi ?
- Pardon ?
- Vous semblez proches, c'est tout.
- On a toujours été proches ! C'est juste que là, forcément vous vous imaginez des choses. Notre relation est la même depuis 4 ans, et il n'y a aucune raison pour que ça change !
- Les souvenirs du lycée qui remontent, Tree Hill, tout ça ....
- La nostalgie des pleurs et des tromperies? T'as raison !"
Je lui fais un clin d'oeil histoire de ravaler ma tristesse et je tourne mon regard vers la salle. Je vois Peyton souriant à son homme. Je l'envie. Ouaip c'est ça, je l'envie. Même s'ils sont niais, au moins ils sont heureux, et ils s'en foutent du reste. Je pourrais vivre un truc comme ça un jour moi ? Je crois pas... Je file dehors me rafraichir un peu les idées. Je m'allume une cigarette tout en m'asseyant sur les marches. Il fait plus froid que ce que je pensais. Je frissonne et ramène mes jambes plus près de mon torse pour garder de la chaleur. Je sens soudain une odeur que j'adore et une vague de chaud sur les épaules. Nathan s'assoit à côté de moi.
" Bonsoir belle brune.
- Bonsoir beau brun.
- Tu as l'air triste.
- Hum...
- Qu'est-ce qui t'arrives Brooke ?
- Qu'est ce qui t'arrives Nathan ?
- Tu vas répéter tout ce que je vais te dire ?
- Peut-être...
- Sacrée Brooke !"
Il sourit mais je n'y arrive pas.
" Oui, sacrée moi...
- Brooke, je vois bien que quelque chose te tracasse.
- Je me demandais juste.... non c'est idiot.
- Non, raconte. Je te promets de rien dire.
- Je sais, je sais.. C'est juste que... tu crois que j'arriverais à trouver l'amour ?
- Quoi ? Bien sûr Brooke! Tu es adorable, tu trouveras plein de garçons près à t'aimer pour la vie!"
Je lui souris, il me fait un clin d'oeil et repart à l'intérieur, non sans m'avoir piqué ma fin de cigarette. Je soupire. Il n'a pas compris... Ce ne sont pas les hommes le problème, mais moi. Est-ce que MOI je serai capable de les aimer à ce point là ?

" Eh toi . "
Je ne me retourne pas, je sais qui c'est.
" Encore en train de fumer Davis ?"
Je souris. " Ca fait longtemps que tu ne m'as pas appelé par mon nom de famille, Scott.
- J'ai vu que tu as eu la visite d'un autre Scott.
- Oui, d'ailleurs j'ai pris sa veste en otage.
- Han ! si mon frère se chope une pneumonie je saurai qui médire !"
Il me fait un clin d'oeil et s'asseoit à côté de moi.
" Fais chier cette soirée, hein ?
- Un peu. Je ne suis plus la même qu'au lycée, les gens ont du mal à l'admettre.
- Au contraire, tu es la même, en plus mure.
- Arrête, je n'ai plus rien à voir avec la Brooke du lycée!
- Moi je trouve que si. Tu es toujours jolie, dynamique, intelligente, sure des autres, de tes choix, sachant ou tu veux aller et faisant tout pour obtenir ce que tu veux, tu es toujours attentionnée, gentille, aimable, polie, et toujours présente pour tes amis.
- Waouw. Respire un peu avant de te lancer dans de grandes phrases comme ça ou tu vas mourir d'étouffement! Mais ... merci Luke.
- C'est sincère.
- Je sais, c'est pour ça que je te remercie. Tu es le seul à me voir comme ça.
- Comment ?
- Comme ça, aussi bien ! C'est comme si tu m'avais mise sur un pied d'estale...
- Non, tu es exactement à la hauteur où tu dois être. Les gens qu'on pose plus haut, ils finissent toujours par tomber. Au moins je sais qu'avec toi ça n'arrivera jamais.
- ...
- ...
- Je suis désolée pour Peyton.
- C'est pas de ta faute.
- Non, mais je suis désolée.
- Merci Brooke.
- T'es un mec bien, Scott.
- T'es une fille bien, Davis."
J'explose de rire. "Nos chevilles vont êtres tellement énormes qu'on pourra plus rerentrer à l'intérieur !
- Chouette !!
- Kilécon !" Je me marre et ça me fait du bien. J'adore nos petites discussions pseudo philosophiques entre deux fous rires. J'adore notre relation. Pour rien au monde je ne voudrais que ça s'arrête ....


Il se lève et me tend la main. Ca me rappelle cette fois ou on avait discuté sur la plage. Le jour où on avait décidé de devenir amis... Bon ok, après on s'est remis ensemble, mais bon heu... Oui ou je voulais en venir ?
" Prête à affronter le monde réel ? "
J'acquiesce et lui prend la main. Il me soulève et je me retrouve sur mes deux pieds, prête à affronter le monde "réel". En plus j'ai un discours à faire !



***** ***** *****



"Aheum... Bonsoir à tous ! Me revoilà quatre ans plus tard projetée à nouveau sous les projecteurs pour faire un de ces discours rasoirs qu'on me demandait de faire pour ce genre de grandes soirées. Bref, je vais essayer de ne pas faire trop long. Voilà. Bonne soirée! "
L'assemblée explose de rire puis me regarde genre "et la suite ?" Arrrgggg je pensais que ça allait passer comme ça moi! Bon... Courage Brooke, tu peux le faire !
" 4 ans. Ca fait quatre années déjà que le lycée s'est terminé. On y a tous vécu des tas de choses. C'est ici qu'on s'est tous construits, qu'on a appris non seulement des matières scientifiques, littéraires, etc.... mais aussi ce que c'est que l'amour (regard bref à Lucas), l'amitié (grand sourire à Haley), mais pas seulement. Trahison (bref regard à Peyton), chagrin d'amour (zieutage de verre), perte des gens qu'on aime... Je me souviendrais toujours de cette journée où j'ai perdu un homme que je considérais comme mon oncle... Je voudrais aussi rendre hommage à Keith Scott, qui a perdu la vie ici, pour sauver ma meilleure amie et mon premier amour. Excusez-moi (je fais une brève pause parce que sinan mes nerfs vont craquer, je vais fondre en larmes et jamais m'en remettre) Tree Hill High m'a aussi montré qu'on pouvait croire en l'amour véritable, nous y avons vécu le mariage le plus merveilleux qu'il m'a été donné de voir, et un accouchement en direct lors du discours de remise de diplôme, avouez que nous sommes une promotion de luxe ! (rires de tout le monde) En bref, ce que j'essaie de dire, c'est qu'ici nous avons affronté ce que nous affrontons dehors. On a été préparé à la vraie vie, autant dans le meilleur que dans le pire de ce qui puisse nous arriver.... Et dieu sait qu'en quatre ans il s'en est passé des choses ! (acquiessement général) et je sais que mes expériences personnelles sont déjà connues de tous... "
Quelqu'un crie "Lucas & Peyton dans la bibliothèque !!" Je ne sais pas de quoi il parle donc je préfère ignorer.
" ... donc je vais arrêter de ressasser le passé et vous laissez repenser au vôtre , ce qui sera déjà plus intéressant. (je lève mon verre et les autres m'immitent) A ce lycée, à notre adolescence et aux adultes que nous sommes devenus !"
Je bois une gorgée de mon verre et souris à tout le monde avant de me fondre dans la masse.
Je me dirige vers le bar lorsque je sens une main sur mon épaule. Je me retourne et croise le regard de Peyton qui me sourit, gênée.
" Ton discours était magnifique, comme toujours.
- Moué.. J'avais rien préparé.
- Ah ? En tous cas, l'hommage à Keith était superbe, je suis sûre que Lucas a apprécié.
- Je ne sais pas...
- Si je te le dis.
- En même temps ça doit faire près de deux ans que tu ne lui as pas parlé, alors pour ce que tu en sais...
- Brooke, pas toi !
- Pas moi quoi ?
- Tu vas pas t'y mettre aussi ?!
- M'y mettre à quoi ?
- A me traiter comme la salope de service !
- Ok." Je me retourne et m'apprête à partir mais elle me retient.
" Je suis désolée, je n'aurais pas du te crier dessus... Ca me fait plaisir de te revoir.
- Moi aussi."
Elle me sourit puis prends deux coupes de champagne et m'en tends une. Je repose mon verre vide et accepte le sien. Une question me trotte dans la tête...
" Ca voulait dire quoi ce que ce mec a crié ? "
Elle devient rouge homard.
" Quoi ? j'ai rien entendu crié....
- Cette histoire de toi et Lucas dans la bibliothèque ?"
Elle boit une gorgée de son verre et semble réfléchir genre "je sais que je sais mais je veux pas te le dire pour créer une énième apocalypse". Ca m'énerve.
J'allais répliquer que si elle ne me répondait pas ça semblait évident qu'elle me cachait (encore) un truc lorsque Skills nous chope le bras et nous entraîne dehors. Sur les marches devant le gymnase, on retrouve Lucas, Nathan, Haley, Bevin, Rachel, Mouth, des bouteilles de champagnes, de vodka, de tequila et des jus de fruits. Chouette, y a de l'alcool ! Putain c'est ma première pensée? Et pas: chouette, on est tous réunis? Peut etre parce que ça sent le jeu débile à des kilomètres !
" Ca fait plaisir de tous vous revoir !" fait Bevin en venant me serrer contre elle. Moi aussi je suis contente de la revoir. Je lui souris et me retrouve assise entre Lucas et Peyton (miam, ma place préférée! *roulage d'yeux mentaux*)
" Bon alors, c'est quoi votre jeu là ?
- Voir si on se connait vraiment bien. Après toutes ces années ça semble être le jeu le plus approprié..."
Je lève les yeux au ciel (encore, je pense que je vais lancer une mode) et lance "bon, qui c'est qui commence ?"
Regard général vers moi. Okkkkkk.
" Ok c'est bon. Aloooooors, la couleur préférée de Peyton.
Lucas: Allez, s'te plait Brooke une vraie question !
Moi: Vraiment, vous voulez ?"
*acquiescement général*
Moi: " Ok, vous l'aurez voulu ! Le prénom du premier petit ami de Peyton.
Peyton: Pourquoi toujours sur moi ?
Moi: Parce que ma petite, c'est toi qui cache le plus de trucs!
Tout le monde: ....
Moi: Vous savez pas ? Allezzzzz! réfléchissez !
Nathan: David.
Peyton: Biennnn ! Bravo Nate !
Nathan: C'est normal, j'voulais tous leur démollir la tronche !
Haley: T'as pas fait ça avec mes ex ?!
Tout le monde: ....
Haley: Oh ça va je plaisante. Bon, du coup Nate à toi !
Nathan: C'est nul ce jeu !
Bevin: Tu proposes quoi ?
Nathan: Rien puisque t'as déjà une idée derrière la tête !
Bevin lui sourit, toute fière d'elle: On pourrait jouer à "j'ai jamais" !! Ehhhhhh qui m'a envoyé du champagne dessus ?"
Je sifflote alors que Lucas est mort de rire.
Mouth: "je propose action ou vérité.
Moi: C'est dangereux ça comme jeu !
Mouth: Voyons voir si on est toujours aussi courageux qu'au lycée !
Nathan: Ou aussi stupides !
Moi: + 1 derrière Nate !"
Il me sourit et on se fait un high five. Trop la classe !

Mouth: "Broooke! Action ou vérité ?
Moi: Vérité.
Mouth: Courageuuuuse!
Moi: Bof, j'ai déjà embrassé quasiment toutes les personnes de l'assemblée, y a plus beaucoup de risques pour moi !
Mouth: Les souvenirs les plus heureux, triste et gênant de ton lycée ? Et il faut que ça te concerne toi personnellemnt, pas quelqu'un d'autre.
Moi: Je vois, donc je ne reparle pas de la fusillade... Donc... Le plus heureux, c'est quand Lucas m'a dit que les différences qu'il y avait entre nous ne l'empêchait pas de m'aimer mais l'inverse, le plus gênant quand on a découvert la vidéo de Nathan et moi bourrés et le plus triste c'est quand j'ai tout perdu.
Haley: Comment ça ?
Moi: Quand j'ai découvert que les deux seules personnes qui m'aimaient ne m'aimaient pas, si tu préfères."
Grand blanc.
Moi: "Bon, aloooorssss Peyton, action ou vérité ?
Peyton: Vérité.
Moi: C'est quoi cette histoire de bibliothèque avec Lucas ?
Peyton: Joker !
Moi: Y en a pas.
Peyton: Je ne sais pas.
Moi: On a dit vérité.
Peyton: ...
Moi: Ok d'accord, donc une autre question.... hum.... Ca t'a fait quoi quand je suis rentrée dans la chambre de Lucas et que je vous ai vu près à copuler ?
Peyton: ....
Moi: Ok, une autre peut-être ? Ca t'a fait quoi quand tu m'as laissé pensé que tu étais jalouse de Lucas parce qu'on passait moins de temps ensemble alors que la vérité c'est que tout ce que tu vouulais c'était que je dégage de ta vie ?
Peyton: C'est pas ce que je ....
Moi: Ou alors, ça t'a fait quoi quand tu m'as vu au bord du gouffre et que t'en avais rien à foutre ?
Peyton: Je...
Moi: Ou quand tu me laissais venir au chevet de Lucas tous les jours alors que tu savais que tout ce qu'il voulait c'était te baisser TOI !?
Peyton: Brooke !
Moi: J'en ai plein des questions, chosis celle à laquelle tu préfères répondre! Ca t'a fait quoi quand tu m'as foutu ton poing dans la tronche parce que dans un moment de solitude j'ai osé couché avec ton ex ?
Peyton: Je...
Lucas: Brooke, c'est bon arrête."
Je me tourne vers lui et le giffle, laissant l'emprunte de mes doigts sur sa joue. Je porte ma main à ma bouche, hallucinée de ce que je viens de faire, et pars en courant. Je me retrouve devant la voiture de Lucas sans pouvoir l'ouvrir puisque je n'ai pas les clés. Donc en fait je dois attendre qu'il revienne pour rentrer, trop la classe. Bravo Brooke, trop intelligente et réfléchie! Ca au moins ça ne changera pas !

" Brooke ?"
Je sursaute et essaie de me calmer avant de me retrourner.
Il me regarde, compatissant. Quelle horreur, il me regarde en pitié quoi !
" Brooke, qu'est ce qu'il y a ?
- ...
- Allez viens, je te ramène."


***** ***** *****



Chez Lucas, dans sa chambre.

On n'a pas parlé pendant le trajet jusque chez Karen. Bizarre vu que d'habitude on se parle beaucoup. Mais là, on n'avait pas besoin de mots.
Je sors la bouteille de tequila que j'ai volé au bar et il me sort la bouteille de champagne qu'il a lui aussi piqué. On se marre et on les entame en chantant.

35 minutes plus tard, complètement faits.

"Brooke, tu vas finir par me dire ce qui t'es arrivée ce soir ?
- Elle t'a brisé le coeur, voilà ce qu'il y a..."
Il me regarde, je ne sais pas s'il trouve ça stupide comme réponse ou attendrissant... Finalement il me serre fort dans ses bras et me dit les mots à l'oreilles. Les mots dont j'avais exactement besoin. Et là, les vannes s'ouvrent et je fonds en larmes dans son cou, ses bras me tenant tout contre lui, son odeur m'apaisant, mes ongles agrippés à lui.
Après quelques minutes, je me calme et je relâche mon étreinte. Il me laisse m'éloigner de lui puis enlève les mèches de cheveux qui encombrent mon visage avant de me caresser la joue. Je ne sais pas si c'est l'alcool, les émotions ou si c'est parce que c'est lui (surement un peu des trois), mais je me sens grisée, envoutée, rassurée, apaisée, en sécurité.... Bref, je me sens relaxée soudain, comme si toute la pression que j'avais accumulée jusque là était redescendue et que j'étais enfin libre. Il me sourit et se penche vers moi pour m'embrasser. Je dois bouger, m'éloigner, refuser ce baiser. Ses lèvres touchent les miennes, les effleurent. se pressent l'une contre l'autre et son gout sucré se mélange à mes larmes. Il s'éloigne de quelques millimètres, parcourant mes joues, et son regard azur accroche le mien. Je devrais m'éloigner, m'en aller, nous empêcher de faire ça... Je sais que je peux le faire. Son souffle chaud contre ma peau fraiche, ses mains rafraichissantes sur mes joues bouillonantes... Je m'approche de lui et capture ses lèvres, osant aventurer mes mains sur son torse, sous son t-shirt. Il me soulève et mes jambes s'enroulent instinctivement autour de lui. C'est le point de non retour. Je ne veux plus le lâcher, je ne peux plus le lâcher, comme si ma vie en dépendait, comme si tout se jouait en ce moment même. Comme si ce que je lui avais refusé il y a deux ans était inévitable et que ça devait se produire un jour. Aujourd'hui. Ses lèvres parcourant mon corps, mes ongles plantés dans son dos. Aujourd'hui.



Flashback.

New York, 2 ans auparavant.


Je débarque dans ce somptueux restaurant et me présente à la réception "Brooke Davis, chambre 222." Ils me refilent les clés "Merci." Je n'ai qu'une envie: prendre une douche et m'écraser dans mon lit pour dormir comme un loire. Mais apparemment, une tête blonde en a décidé autrement.
" Bonsoir..."
Je me retourne, surprise, et le prend dans mes bras "Lucaaaaas ! Comment ça va ?" Je relâche mon étreinte et le regarde mieux. "Oulaaaa ça ne va pas. Qu'est ce qui se passe ? Oh mon dieu, il est arrivé quelque chose à Peyton? Mais pourquoi tu serais là s'il lui était arrivé quelque chose, c'est con... Alors qu'est-ce qui ? Oh mon dieu. Lucas, je suis trop désolée." Je lui caresse la joue et le reprend dans mes bras. Il me serre fort contre lui et s'agrippe à moi.
" Ca va aller Luke, ok? Ca va aller..."
Je me recule de quelques centimètres, l'entraîne à quelques mètres, devant le bar/restaurant de l'hôtel et je me tourne vers le réceptionniste et lui sourit "façon Davis" (donc irrésistible, forcément)
" Comme ce cher monsieur est venu me faire une surpsie, on va prendre une table au restaurant ! "
La salle est complète mais je fais ma moue triste ( "Oh nonnn on s'est pas vu depuis un moment et on va même pas pouvoir fêter ça...") et j'obtiens une table et deux sièges cinq minutes plus tard ( I'm the besstttt ) !

" Tu veux me dire ce qui c'est passé ou tu préfères attendre ? "
Il lâche les yeux de son assiette et les lève plein de tristesse vers les miens. Je pose ma main sur la sienne pour l'encourager. Il pose sa fourchette, je fais pareil.
" Je ... je voulais lui demander de m'épouser.
- Ohhhhh !
- Non pas "ohhhhhh!" mais "Oh quel crétin je fais !"
- Ne dis pas ça voyons...
- Elle a rompu le soir ou j'allais faire ma demande. A quel point c'est ironique à ton avis ?
- Hum... Sur une échelle de 1 à 10 ? Au moins 9, 9 et demi.. mais t'inquiète, je pense que t'as déjà fait pire !"
Il me regarde et éclate de rire. " Merci Brooke !
- De te dire la vérité sans faire de chichis parce que t'es suicidaire ? De rien !"
Il reprend son sérieux "Non, pour être honnête quoiqu'il arrive et arriver à me faire rire peu importe ce qui se passe dans ma vie.
- C'est ce que les amis font, non ?
- Oui. Et merci d'être mon amie malgré tout ce que j'ai pu te faire."
Aheum, j'aime pas quand il me reparle de cette charmante époque ou il m'a faite cocue deux fois. Deux fois avec ma meilleure amie. La blonde qui vient de le larguer alors qu'il allait la demander en mariage. Ahhhh si seulement ma vie était simple !
" Tu sais, je ne suis pas sûre que Peyton veuille vraiment que ce soit finit... c'est la distance, tout ça qui l'a fait surement flipper. Elle doit se dire que tu es malheureux et donc que tout ça ne sert à rien, que tu vaux mieux que ça et blablabla tu la connais, elle et sa méthode auto-flagellatrice préférée."
Il n'a même pas la force de lever les yeux au ciel alors que je parle pas français exprès pour l'embêter. Ok je sais ce qu'il me reste à faire. J'appelle le serveur et lui redemande une bouteille de vin (on en est donc à deux mojitos chacun + 2 bouteilles de vins awaaaaa la tête demain ça va faire mal ! )
" Non, je crois que c'est elle. Elle change, elle évolue, sans moi, sans tout ce qui la rattache à Tree Hill...
- Je ne crois pas, Luke...
- Depuis combien de temps tu ne lui as pas parlé ?
- C'est différent, la distance nous a un peu éloignée mais nous sommes toujours les meilleures amies du monde.
- On a rompu, Brooke. Elle t'a appelé pour te le dire ?
- ..."
La connasse. Mais nan c'est moi l'idiote! Bien sûr que non elle ne m'a pas appelé. Pourquoi je me voile la face ? Ca doit faire six mois qu'elle ne me parle quasiment plus, on s'envoie un ou deux mails de temps en temps... J'en ai les larmes aux yeux mais je me retiens. Pour l'instant c'est le tour de Lucas de se plaindre et de s'appitoyer sur son sort !
" Brooke ?
- Hum hum ?
- Ca fait combien de temps que tu meurs d'envie de me demander de voir la bague ?
- Le début !!!!!!!"
Il sourit et ça me fait chaud au coeur. Son sourire me manque... Ta gueule cerveau. Son sourire me manque amicalement parlant, bien sûr ! Je lève les yeux au ciel intérieurement et me reconcentre sur le fait qu'il cherche dans sa veste la petite boîte magique que je rêve de voir un jour devant moi, l'homme de mes rêves à genou, me demandant de vivre ma vie avec lui....Arrrgggh et dire que Pey est passée à côté de ça, quelle névrosée celle la !
Il ouvre la boîte et je ne peux pas m'empêcher de crier un "Hiiiiiiiiii Oh mon dieuuuu !!!" avant de porter les mains à ma bouche pour m'empêcher de continuer.
Lucas me sourit toujours, il a l'habitude de se faire remarquer en ma présence alors bon.... autant dire que ça ne lui fait plus rien ! ^^
" Elle est tellement belle, Luke !! "

C'est ce moment là que choisit le serveur pour nous apporter la bouteille de vin. Il s'arrête net devant la table et repart. Je le vois du coin de l'oeil et j'aime pas beaucoup ça. Je veux trinquer à cette magnifique bague !!! quoique ce serait glauque nan ? Bon bref, je veux mon alcool !
L'idiot de serveur revient avec... une bouteille de champagne. Il l'ouvre et crie "Nous avons de nouveaux jeune mariés !" Et puis ils se retournent vers nous "C'est la maison qui offre. Si vous en voulez d'autre vous n'avez qu'à me faire signe. La bague est magnifique mais jeune homme, vous devriez mettre un genou à terre."
On le regarde genre "qu'est ce qu'il dit ce gonz ?" et puis je vois le champagne et j'me dis "why not ?" pour de l'alcool gratuit , qu'est ce qu'on ferait pas ? Il nous sert et repart nous zieuter de plus loin. On se croirait dans un zoo!
Lucas me regarde bizarrement "Tu crois que faire ça pour de l'alcool gratuit c'est n'importe quoi ?
- Arrêtteeeee c'est du champagne! Fous toi par terre et sourit !"
Il ferme les yeux puis les ouvre et me fixe avec tendresse. Il s'agenouille et me tend plus près la boite avec la bague.
" Brooke Davis, veux-tu m'épouser ? "
Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu ! Si je..... Mais ta gueule cerveau, c'est pas VRAI. Bon, on reste calme, on repire, on sait qu'on sait bien jouer la comédie, no soucis.
" Brooke ? Brooke dis quelque chose.... "
Il a l'air vraiment inquiet.
" Comme si je pouvais te dire non ! "
Je lui saute au cou et on manque de tomber par terre. Il me retient et me relève en souriant. Puis il prend la bague et me la mets au doigts. Tout le monde applaudit et je m'en fous. J'enlace Lucas et puis je sourit à l'assemblée. Le serveur s'approche (quelle fouine ce mec!) et mate la bague "Elle vous va à la perfection. Vous formez un si joli couple....
- Merci beaucoup."
On se rassoit et l'attention des gens revient à leur assiettes. Ouf. Moi, j'arrive plus à lâcher la bague des yeux.
" Brooke, qu'est-ce qui t'arrive? Savoure ton champagne !
- Oué bah heureusement que t'as pas fait ta demande à Peyton gros idiot !
- Hein ?
- Il a raison, ça me va à la perfection !
- Et ?
- Peyton et moi, on a pas la même taille de doigt !
- ....
- Eh oui ! Elle lui serait allée au petit doigt ta bague !"
Il me regarde étrangement quelques secondes avant d'éclater de rire. Je crois qu'il a trop bu. Ou les nerfs ont lachés, quelque chose comme ça. Bref, il est là, à se fendre la piore. Ou il voit le drôle dans l'histoire, hein?
" Arrête de rire Lucas. "
Il se retient genre deux secondes et puis se remarre comme un bossu. Il est con ce mec. N'empêche que moi aussi j'commence à rire. Reste stoïque Brooke. Reste stoïque.
" Lucas, arrête ça."
Il se contente de continuer de rigoler tout seul. Polio va !
Mes lèvres veulent rigoler malgré moi, c'est horrible ! Je ne contrôle plus ma bouche ! Je me mets donc à me marrer avec lui. On doit avoir l'air trop débiles comme ça.
On reprend notre sérieux quelques minutes plus tard.
" Oh mon dieu, ça fait du bien
- Tu trouves? J'ai mal au bide et c'est à cause de toi Lucas !
- Dis toi ça demain en vomissant tout l'alcool qu'on va ingurgiter ce soir.
- Qui te dis que je vais te suivre là dedans ?
- Parce que tu es ma femme voyons chérie !
- HAHA ! Je demande le divorce dans ce cas !
- Hannn trop méchante !"
Je lui tire la langue.

Une heure plus tard, on sort du restau et on va s'attabler au comptoir du bar. On commande deux pina collada lorsque le barman nous tend un papier.
" On doit aller à la réception. Un problème avec ma carte de crédit. "
Je me lève et il me suit.
Le réceptionniste nous amène dehors et une calèche nous attend.
" OHHHH MONNN DIEUUUU ! C'est pour nous ?"
Il acquiesce. Lucas sourit trop en me voyant devenir comme une gamine le soir de Noël. Je lui attrape la main et le fais monter avec moi dans la calèche.
" C'est magnifique !!!
- Contente que ça vous plaise future madame...
- Scott."
oups. J'ai répodu instinctivement, genre je suis à fond dans mon rôle quoi ! HAHA sacrée moi. Je me retourne vers Lucas, me mordillant la lèvre, il me sourit et met son bras autour de mon épaule "On peut y aller."
Le chauffeur démarre et décide que faire la causette c'est fun fun fun. Raaaah je devrais arrêter cette expression, je l'ai chopée à un pote de l'université. Quel couillon celui là! Enfin on se comprend bien, lui aussi a vécu plusieurs ruptures difficiles avec sa copine du lycée. Il en a même une qui est morte, tuée par son père, trop glauque le pauvre... Enfin bref, tout ça pour dire qu'on se comprend bien et que j'en ai marre de dire "fun fun fun".
Ou j'en étais avant de parler de Logan? Ah oui, le chauffeur décide de nous faire la causette parce qu'il trouve ça fun fun fun. *lève les yeux au ciel.* C'est plus fort que moi !
" Vous êtes jeunes pour vous marier...
Lucas: - On sort ensemble depuis le lycée.
Chauffeur: - Jamais de crises de couples ?
Moi: - Il m'a trompé avec ma meilleure amie.
Chauffeur & Lucas: ....
Moi: C'est magnifique.
Chauffeur: C'est rare les personnes qui savent encore apprécier ce genre de petits bonheur.
Lucas: Mais pas pour Brooke. Il faut la connaître pour savoir à quel point elle est extraordinaire.
Chauffeur: Vous avez déjà une vision de votre futur ?
Lucas: Je nous vois au coin d'un feu de cheminée
Moi: Avec trois enfants
Lucas: qui grandiraient avec les enfants de Nathan & Haley
Moi: Toi travaillant sur tes livres et étant coach en même temps
Lucas: Toi réalisant tes rêves et aidant les enfants défavorisés.
Moi: Et on s'aimerait, et on s'entre-aiderait
Lucas: Et on serait les piliers de la vie de l'autre."
Ses yeux bleus azurs dans les miens, je me sens soudain gênée et je détourne le regard.
Chauffeur: Vous n'avez pas peur des obstacles ?
Lucas: Je pense qu'on a traversé assez pour savoir qu'on est un couple solide.
Moi: ...."


On rentre à l'hôtel et on monte dans ma chambre. On vide le mini bar. Là je prends un paquet de cacahuète et une bouteille de champagne pour remplir nos verres, je monte sur le lit en rampant et me laisse tomber pour m'allonger. Je fais tombé toutes les cacahuètes sur moi et je rigole. Lucas râle "Qu'est ce qu'on va manger ?
- C'est pas parce que c'est pas dans le paquet que c'est pas bon idiot !"
Il me regarde d'un air de défi et puis il se met à califourchon sur moi, me plaque les mains contre le lit, m'immobilisant et mange les cacahuètes une à une.
Une sur le lit, une posé sur mon cou, une sur mon ventre, une tout près de ma poitrine, une juste à côté de mes hanches, une sur la ceinture de mon pantalon....
Il m'a lâché depuis un moment mais c'est comme si je ne pouvais pas l'en empêcher. Pourquoi on en est là déjà ? Ah oui, Peyton l'a largué. Glorieux ça Brooke...
" Lucas.... "
Il me regarde et m'embrasse. Oh mon dieu oh mon dieu. Je sais que je suis imbibée mais ce sont bien ses lèvres sur les miennes ? Sa langue franchit les frontières de sa bouche. Pas cool pas cool.... Hummmm coool... non mais qu'est ce que je dis ? Je pose mes mains sur son torse et le repousse.
" Brooke ?
- On peut pas Luke. Ce serait une erreur pour notre amitié, pour toi, pour Peyton, pour moi...
- Ce n'était qu'un baiser.
- Oui pour l'instant. Et de toutes façons, un baiser veut toujours dire quelque chose."
Je me lève et pose la main sur la poignée de la porte. "Aujourd'hui, ce baiser voulait seulement dire que tu es triste et déboussolé à cause de ce qui s'est passé avec Peyton et avec le manège de ce soir. En ce qui me concerne, dieu seul sait ce que ça veut dire. Je vais faire un tour, quand je reviendrais, j'aimerais qu'on n'en reparle plus jamais."
Je sors de la chambre et me laisse tomber sur le sol. Putain ce que je suis con. Je me relève et vais vers le bar.
" Alors Brooke, on a du mal à dormir ? "
Je me retourne et voit Logan devant moi.
" C'est pas possible, tu me suis ou quoi ?
- Non trop pas. Je te signale que je suis aussi riche que toi et que j'ai aussi été sélectionné pour le stage de demain !
- Et tout ce que j'entends c'est BLA BLA BLA,
- Toujours autant de tact Davis.
- Hum...
- Tu te saoules ?
- J'essaie d'oublier.
- Quoi ?
- Que t'es sexy bien sûr.
- Oh mais ça on ne peut pas l'oublier.
- T'es dans quelle chambre ?
- Brooke, je ne crois pas que...
- T'es aussi bourré que moi Echolls, fais moi plasiir, tais toi et prends moi.
- Quel langage cru pour une jeune fille. Tu peux dormir dans ma chambre si tu veux mais pas de crac-crac.
- Peu importe, je m'en fous du moment que j'évite ma chambre. "
Il me prend la main "Viens tout raconter à tonton Log. " Je souris alors qu'il m'entraîne vers sa chambre, sans avoir aucune intention d'abuser de moi. A vrai dire, vu son état, j'aurais autant abusé de lui que lui de moi. Bref, qu'est ce que je dis moi? ZZZzzzzzZZZZzzzzz (dans les bras de Logan Echolls, sans avoir couché avec lui, trop fière de moi, surtout qu'il est confortale le con! )



******* Fin Flashback *********






Retour au présent.... dans le prochain chapitre ! ^^
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
McSteamy's Girl
Trouffion

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 513

MessagePosté le: 23/09/2007 22:30:12    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

GEORGIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA love you Ca rock completly!

(Que ceux qui peuvent comprendre, comprendront (philosophie du soir, bonsoir!)
______________________________________________


♥ Cabbage patch kids ♥
Revenir en haut
Jason's girl
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2006
Messages: 2 736

MessagePosté le: 23/09/2007 22:36:00    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Moi j'comprends totalement ma petite fleur violette !!!! love you too !



PS:
______________________________________________
Vénérez la reine de l'apéro (très sérieuse la sign de l'admin ! ^^ )

Revenir en haut
McSteamy's Girl
Trouffion

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2006
Messages: 513

MessagePosté le: 24/09/2007 16:14:19    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime. Répondre en citant

Very Happy! Pond moi une suite rapidement ma poulette! Je peux pas attendre, Z'aime troooooooooooooop! (j'ai relu au lieu de bosser mon TM laugh)











PS:
______________________________________________


♥ Cabbage patch kids ♥
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 16/01/2019 03:38:30    Sujet du message: Journal d'une Fashion Victime.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un forum pour parler de toutes nos séries préférées! Index du Forum -> Nos créations -> Fanfictions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template